Football

Le grand nettoyage à Anderlecht se poursuit. La semaine prochaine, Tristan Peersman va signer un contrat de deux ans et demi à Willem II, où le titulaire Oscar Moens, qui part en fin de saison, s'est blessé. Mardi, l'ancien gardien des Diables Rouges passe des tests médicaux à Tilburg. S'ils sont satisfaisants, il peut signer son contrat. Actuellement, Willem II n'est qu'avant-dernier dans le championnat hollandais. Néanmoins, à l'instar de Geert De Vlieger, Tristan Peersman pourrait y retrouver la joie de jouer et relancer sa carrière. Si le club est relégué, l'Anversois a la latitude de rompre son contrat.

Gerk: 4,5 ans à Twente

Et puis, il y a le transfert de Nenad Jestrovic à Al-Ain, un des plus grands clubs des Émirats arabes unis. Le Serbe a demandé une hausse de salaire de la part des Arabes, et il l'a obtenue. Dès lors, tout porte à croire qu'il signera son contrat mardi. Mais Jestrovic, qui ne veut pas donner d'interview, prétend qu'il ne tranchera que la semaine prochaine.

S'il va jouer dans le Golf, il loupera avec une quasi certitude la Coupe du Monde. Toutefois, en restant à Anderlecht, il ne recevra plus sa chance. Cela fait déjà un petit temps que le Serbe déclare qu'il ira là où on paie le plus. Et puisqu'il ne faut pas payer de taxes aux Émirats... «Son » club, Al-Ain, est quatrième du championnat avec 15 points sur 24. S'il gagne ses deux matches de retard, il dépasse Al-Jazeera, entraîné par Walter Meeuws.

Le transfert d'Anatoli Gerk à Twente est en ordre. Le jeune Russe, actuellement en vacances dans son pays où il était à l'époque considéré comme un grand espoir, va signer un contrat de quatre ans et demi dès son retour. L'accord est total, aussi bien entre les clubs qu'avec le joueur. Entre-temps, des supporters anderlechtois ont organisé une pétition pour que Gerk reste. Une première pour un joueur qui n'a que très rarement eu l'occasion de s'exprimer en équipe première depuis son arrivée au Parc Astrid. Twente l'a suivi en réserves ces trois derniers mois.

Anthuenis veut Iachtchouk

Le club d'Enschede aurait aussi voulu acquérir Laurent Delorge et avait même trouvé un accord avec Anderlecht à ce sujet mais Franky Vercauteren et le joueur lui-même ont décliné l'offre. Le milieu de terrain désire bénéficier d'encore six mois pour montrer qu'il mérite d'être Anderlechtois.

Les Pays-Bas auraient aussi pu offrir une bouée de sauvetage à Walter Baseggio. Heracles avait trouvé un accord avec le Sporting mais le Clabecquois a décidé de ne pas y donner suite.

Enfin, Oleg Iachtchouk et Lamine Traoré, aussi à la recherche d'un nouveau club, sont sur les tablettes d'Aimé Anthuenis à Lokeren. Mais l'Ukrainien ne veut pas aller à Daknam, tandis qu'il est peu probable que le président Roger Lambrecht débourse de l'argent pour un défenseur central, alors qu'il en a déjà trop.

© Les Sports 2005