Football Pas de hargne, pas d’envie : où étaient passées les belles valeurs liégeoises ?

Une pointe de démagogie pourrait inciter à penser que si les Liégeois avaient montré la même ferveur que leurs supporters, ils auraient certainement prolongé leur brevet d’invincibilité au-delà de la première trêve internationale. Encore aujourd’hui, tout le monde, de la tête du club jusqu’au café des sports de Sclessin, se demande pourquoi le Standard a totalement arrêté de jouer après la première demi-heure, alors qu’il lui aurait suffi de garder un minimum de concentration pour transformer cet après-midi germanophone en simple balade champêtre.

(...)