Football

Eupen est-il un "petit" à qui l’Union Belge veut nuire ? Sans pouvoir l’affirmer, un mystère entoure le fameux courrier adressé par l’AS à la Fédération.

Flash-back. Le 15 février lors de Lierse-Malines, match d’alignement, le Lierrois Jason Adesanya figurait sur la feuille de match. Sans pouvoir y être, faute de qualification, juge-t-on du côté des dirigeants du Kehrweg.

L’AS avait un mois afin d’envoyer une plainte à l’UB. "Ce que l’on a fait le 15 mars, deux courriers se trouvant dans l’enveloppe envoyée en recommandé", plaide Manfred Theissen qui nous a montré, hier, le récépissé du recommandé (daté du 15) et la bonne réception (le 16) par une personne affectée à l’Union Belge. Là où l’histoire se corse, c’est que l’Union Belge a bien reçu la candidature de Manfred Theissen au Comité éxécutif (1er courrier) mais pas la plainte concernant le Lierse (2e courrier). L’UB a d’ailleurs confirmé hier après-midi, "qu’elle n’avait pas reçu de plainte de l’AS Eupen en rapport avec le match Lierse - Malines."

Il y a forcément un hic auprès de l’expéditeur ou du récepteur Vérifier qui est dans son droit est invérifiable, seules les personnes concernées détenant la vérité. "Je suis étonné de l’attitude du président fédéral", signale le manager de l’AS. "Il se rappelle bien avoir reçu un recommandé avec un seul courrier à l’intérieur ? Soit il ne reçoit qu’une lettre par jour, soit il a une mémoire phénoménale. J’ai envoyé deux courriers !"

Hier après-midi, l’Alliance a ainsi communiqué : "L’AS Eupen informe avoir introduit un recours en référé devant le tribunal d’Eupen contre la fédération belge de football et demande par ce recours la suspension des PO2 et 3 tant qu’une décision finale de justice n’est pas rendue. Cette requête vaut pour la plainte du résultat du match Lierse-Malines mais aussi sur le fait que les 2 dernières journées ne se soient pas jouées en même temps. Eupen ne fera plus aucun commentaire sur ce dossier." L’Alliance a décidé de remettre son destin administratif entre les mains de Maître Stas de Richelle. Où en est la situation, Maître ? "J’ai le sentiment que cette affaire prend une tournure un peu particulière dans le sens où je n’ai toujours reçu aucune réaction officielle de la part de l’Union belge."

Pourtant, l’Union Belge a réagi par l’entremise de son Président "Si je lis ce qu’on me rapporte, on en arrive à une situation où l’on décrit Monsieur Theissen comme un menteur !"