Football

Mouscron a bien débuté les playoffs II en s'imposant 0-3 samedi au Lierse. Teddy Mezague (28e), Selim Amallah (52e) et Taiwo Awoniyi (59e) ont permis aux Hurlus de prendre la tête du groupe A avec Courtrai, vainqueur de Waasland-Beveren (4-1). Dans le groupe B, Lokeren a battu Saint-Trond 1-0 grâce à un penalty transformé par Mijat Maric (38e)

Vu les ennuis que connaît le Lierse, ses supporters ont brandi une banderole sur laquelle on pouvait lire "ce club ne rompra jamais". Beni Badibanga leur aurait donné raison s'il avait ajusté ses reprises (10e, 20e). Les Mouscronois ont alors commencé à se montrer: sur corner, Awoniyi a dévié le ballon de la tête au second poteau à Mezague, qui a frappé juste (28e, 0-1).

Mouscron aurait pu alourdir la marque bien avant qu'Amallah ne surprenne Patrick Rakovsky (52e, 0-2). Bien servi par Amallah, Awoniyi n'a pas manqué l'occasion de casser le Lierse (59e). Le coach des Pallieters, David Colpaert, a effectué ses trois changements mais le public a en fait attendu tranquillement la fin du match.

En alignant notamment le jeune Ortwin De Wolf dans le but, Lokeren donnait l'impression de ne pas vouloir s'imposer. Pourtant, les Waeslandiens ont placé plusieurs contres dangereux. Le premier a valu une carte jaune au Canari Stelios Kitsiou: seul face à deux adversaires, le défenseur grec a été obligé de mettre Steve De Ridder par terre (4e). Saint-Trond faisait preuve de plus d'initiatives mais c'est Lokeren qui est passé près du but. Sur un mouvement dessiné par Tom De Sutter et Stefano Marzo, Guus Hupperts a expédié le ballon dans le filet latéral (10e). L'attaquant néerlandais avait pris un abonnement puisqu'il a refait la même chose (23e). Par contre Mijat Maric a donné l'avance aux Lokerenois en transformant le penalty accordé pour une faute de Sascha Kotysch sur José Cevallos (38e, 1-0).

Bien que les coaches aient rapidement effectué tous leurs changements, la rencontre n'a pas gagné en intensité. La qualité du jeu a même été moins bonne tant le déchet était important. Le public a assisté à un dernier assaut de Saint-Trond mais un plat du pied de De Wolf a suffit pour bloquer les attaques des Canaris.


Courtrai bat Waasland-Beveren 4-1

Les playoffs II ont débuté samedi par la nette victoire de Courtrai sur Waasland-Beveren (4-1) en ouverture de la 1e journée des POIIA. Le KVK prend provisoirement la tête du groupe A avec 3 points.

Tout s'est pratiquement joué en première période. Chevalier a ouvert le score après 4 minutes. Le marquoir affichait 1-1 après 14 minutes et l'égalisation, signée Ndiaye.

Chevalier, encore lui, redonnait l'avance au KVK en plantant son 2e but de la soirée à la 24e, et Ouali permettait à Courtrai de mener 3-1 à la pause en marquant dans le temps additionnel de la première mi-temps. Ajagun salait encore un peu plus la note en fixant le score final à 4-1 à la 73e.

La 1e journée du groupe A des playoffs II se poursuit samedi soir avec Lierse - Mouscron et se terminera dimanche soir par Zulte Waregem - OHL.

Dans le groupe B, deux matches sont prévus samedi soir: Lokeren - Saint-Trond et Eupen - Beerschot Wilrijk. La journée se terminera lundi après-midi par Antwerp - Ostende.

Les playoffs II regroupent les équipes qui ont terminé entre la 7e et la 15e place de la phase classique de Jupiler Pro League et trois clubs de Proximus League (Beerschot-Wilrijk, OHL et le Lierse).

Les clubs démarrent les play-offs II avec un compteur remis à zéro. Les deux vainqueurs de groupe s'affronteront dans la finale des POII, dont le vainqueur disputera un barrage face au 4e ou 5e des playoffs I, qui délivrera un ticket pour le 2e tour préliminaire de l'Europa League.


Mené deux fois, Eupen partage face au Beerschot (2-2)

Mené deux fois à la marque, Eupen a arraché le partage face au Beerchot-Wilrijk samedi dans le cadre de la 1e journée des playoffs II (groupe B). Tom Van Hyfte (18e) et Alexander Maes (83e) ont porté les Anversois au commandement; Florian Raspentino (45e) et Luis Garcia (90e+2) ont rétabli l'égalité. Plus tôt dans la soirée, Lokeren a pris la tête du groupe B en battant Saint-Trond 1-0.

Si la pelouse était en bon état, la pluie, forte par intermittence, a tempéré la vivacité des joueurs en début de rencontre. Les gardiens ont bien été alertés mais Hendrik Van Crombruggen a facilement arrêté un envoi de Jacques Zoua (10e) et Rafael Romo, son vis-à-vis anversois, n'a pas eu de mal à écarter un envoi de Mickaël Tirpan (11e).

Grâce à Zoua, Maes, Octavio et Denis Prychynenko, le Beerschot combinait mieux et a ouvert la marque par Van Hyfte (18e, 0-1). La réplique d'Eupen ne s'est pas fait attendre mais le tir d'Eric Ocansey était trop mou pour surprendre Romo (27e) et Remi Mulumba a dévissé sa reprise de la tête (29e). L'attaquant congolais n'a pas été mieux inspiré du pied juste après (30e). Même si ses actions n'étaient pas bien construites, Eupen se rapprochait du but et Raspentino l'a servi (45e, 1-1).

Sur service de Mbaye Leye, l'attaquant français a failli signer un doublé d'emblée (46e). Les Pandas ont conservé la maîtrise du ballon et ont continué à presser leurs adversaires. Vu leur manque d'inspiration, les Eupenois ne parvenaient pas à s'infiltrer dans les espaces réduits laissés par les Rats. Au fur et à mesure que le temps passait, les Germanophones ont pris de plus en plus de risques. Après une alerte de Kule Mbombo (80e), Maes a redonné l'avance aux Beerschotmen (83e, 1-2). Eupen a alors pu compter sur le coup de patte de Garcia pour arracher un point (90e+2, 2-2).