Football

Le Standard s'est fait peur face à Eupen en étant mené par deux fois au score. Mais Pocognoli a offert la victoire aux siens à la 92e.

Après 10 minutes, c'est Eupen qui à la surprise générale ouvre le score. Sur un corner, Leye parvient facilement à gagner son duel dans la défense liégeoise, sa tête croisée n'est pas assez déviée par Ochoa, c'est 0-1.

Le Standard se reprend très rapidement, seulement trois minutes plus tard. Emond et Sa combinent bien et Orlando Sa peut facilement tromper Van Crombrugge, c'est 1-1.

Peu après une grosse occasion d'Ocansey à la 40e minute, Eupen reprend l'avantage. Kone reçoit le ballon de Leye sur le flanc droit, rentre dans le jeu et enroule du pied gauche, c'est splendide. C'est le 1er but en Belgique pour Kone. A nouveau, il ne faut que quelques minutes au Standard pour égaliser et c'est à nouveau par Orlando Sa. Sur un centre de Marin, il coupe la trajectoire au premier poteau, le gardien d'Eupen se troue complètement, c'est 2-2.

Pocognoli libère Sclessin à la 92e en faisant 3-2. Les Rouches réintègrent provisoirement le top 6.


Les réactions du match:

Siebe Blondelle (Eupen) : "On méritait un point. Même si on était à 10, on n'a pas laissé beaucoup d'occasions au Standard. Les phases arrêtées étaient très importantes aujourd'hui et c'est souvent par ces phases qu'ils ont marqué. Pocognoli ne pouvait se trouver tout seul là, je ne comprends pas… La rouge de Leye, ouais, c'est dommage. Il y avait de la bagarre entre Luyindama et Leye aujourd'hui et peut-être que l'arbitre n'a pas super bien géré cette tension là. De toute façon, on devra gagner mercredi."

Orlando Sa (Standard) : "Cela fait du bien de gagner un match comme celui-là. A la fin, on prend ce qu'on mérite, c'est-à-dire les trois points. On est revenue deux fois au score, je pense qu'on mérite ce résultat. C'est vrai que c'est difficile pour nos supporters d'être menés, 0-1 puis 1-2, parfois l'ambiance est tendue autour de nous. Mais je pense que ce soir, on a rendu nos supporters heureux en gagnant ce match.

Vous avez marqué deux fois, mais l'homme du match aujourd'hui, c'est Pocognoli ! 

Oui, c'est vrai mais je suis heureux même quand je ne marque pas et que l'équipe gagne. Ici, j'ai marqué et on a gagné donc je signe ! C'est bien pour Poco, il a marqué un but très important. Si j'avais du choisir un joueur pour marquer ce but décisif, je l'aurais surement choisi lui parce que c'est un bon gars, et il fait du bien à ce club."


Revivez la rencontre: