Football

Pour Yannick Ferrera, Michel Preud’homme est le coach qui s’impose pour succéder à Marc Wilmots à la tête des Diables Rouges. Pour le coach brugeois, cité par "Voetbal International" la semaine passée, le candidat idéal se nomme Louis Van Gaal. Mais MPH ne ferme pas tout à fait la porte.

Le cumul idéal

"Je respecterai la parole donnée à Bruges pour une année supplémentaire : je reste à Bruges. Est-ce que cela veut dire que je ne serai pas le sélectionneur ? Dans la vie, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Mais ce qui est certain, c’est que je reste à Bruges. Ce n’est pas la première fois que mon nom est cité pour l’équipe nationale mais je ne suis jamais libre donc cela semble difficile", avait-il dit il y a une semaine lors du fanday des Blauw en Zwart.

La seule possibilité serait donc de voir MPH cumuler son poste de manager à l’anglaise à Bruges et celui de sélectionneur chez les Diables.

"Chaque coach veut entraîner cette équipe, évidemment, a-t-il ajouté samedi lors de la Supercoupe. Si vous posez la question à cent entraîneurs, aucun ne refusera le poste. Un cumul ? Je ne vais pas commencer à parler de cela. C’est de la spéculation. Ce n’est pas à moi de me prononcer. Pour moi, c’est Bruges qui importe. Le reste n’est pas si important."

Sachant qu’il a failli ne pas prolonger à Bruges pour prendre une année sabbatique et connaissant son investissement à 300 % quand il s’engage dans un projet, on voit tout de même mal Preud’homme combiner les deux postes.