Football

Le Standard n'a pas fait les choses à moitié contre Genk (5-0) dimanche en clôture de la 7e journée des playoffs I. 

Grâce à Mehdi Carcela (9e, 88e), Renaud Emond (51e), Edmilson (79e) et Duje Cop (83e), les Rouches (38 points) restent troisièmes à deux points d'Anderlecht, chez qui ils se déplacent jeudi. Plus tôt dans la journée, Anderlecht s'est imposé 1-2 chez le leader, le Club Bruges (42 points). La rencontre entre les deux formations les plus spectaculaires des playoffs I a été lancée par Genk. Bojan Nastic a adressé une balle sur mesure à Aly Samatta mais Guillermo Ochoa a déjoué la tentative à bout portant du Tanzanien (5e). Si le gardien mexicain a bien joué le coup, cela n'a été le cas pour Danny Vukovic sur un tir de Carcela (9e, 1-0).

Dans la foulée, Kostas Laifis s'est mis en évidence. Sur corner de Carcela, le défenseur grec a placé de la tête le ballon juste au-dessus (13e). Puis, il est intervenu sur Leandro Trossard, lancé en profondeur par Siebe Schrijvers (20e). Si sa réaction s'était fait attendre, Genk a poussé le Standard à miser sur le contre. Après avoir mis Joakim Maehle dans le vent, Edmilson a tenté de servir Emond mais Sébastien Dewaest a déjoué le plan (32e).

Le Standard y mettait du coeur. Parfois un peu trop comme Uche Agbo: averti pour une faute sur Ruslan Malinovskyi (37e), il ne jouera pas le Clasico jeudi à Anderlecht. Par contre, Paul-José Mpoku a réussi un beau tackle sur Thomas Buffel bien lancé par Trossard (42e).

Comme en première période, les deux équipes ont multiplié les pertes de balle. Carcela a profité d'une erreur de Joseph Aiddo pour plonger rapidement vers le but avant de céder le ballon à Emond, qui n'avait plus qu'à le balancer dans le but vide (51e, 2-0). Philippe Clement a alors sorti Schrijvers pour Alejandro Pozuelo (56e) et Buffel pour Dieumerci Ndongala (57e). Mais cela n'a pas changé grand-chose notamment parce que Pozuelo a manqué une grosse opportunité (58e).

Les jeux étaient faits: Edmilson a marqué son 5e but dans ces playoffs (69e). Monté au jeu (70e), Cop a prouvé une fois encore que les changements de Ricardo Sa Pinto sont payants (83e) et Carcela a signé un doublé (88e).


REVIVEZ LA RENCONTRE EN DIRECT COMMENTE