Football Grand amateur de football, le pape argentin François a eu un mot consolateur à l'attention des fidèles brésiliens présents dimanche sur la Place Saint-Pierre de Rome. 

"Je vois des drapeaux brésiliens", a déclaré le Saint Père à la fin de l'angélus dominical en s'adressant à la foule. "Bonjour les Brésiliens et ... allez, il y aura une autre occasion", a-t-il déclaré en souriant. 

Il a fait vraisemblablement allusion à l'élimination du Brésil en quarts de finale du Mondial 2018 de football, vendredi soir par la Belgique (1-2).