Football Après avoir rompu son contrat avec Konyaspor, le Nigérian est sans club.

Alors que les Liégeois rempliront leur dernier devoir de l’année ce mercredi soir à Courtrai, la direction, elle, planche déjà sur plusieurs dossiers pour le mercato hivernal. "Le but n’est pas de faire des folies", a récemment précisé Olivier Renard.

L’objectif étant de ramener de la qualité dans l’effectif tout en gardant les forces vives afin d’atteindre l’inatteignable depuis deux saisons : les playoffs 1. Pour ce faire, plusieurs postes ont été ciblés et la priorité est de trouver un médian axial. En cas de blessure ou suspension de Marin ou Agbo, les solutions ne sont pas légion.

En proie à des soucis offensifs depuis le début de saison, et ce malgré la présence de joueurs de qualité, le Standard pourrait également se renforcer devant. Le profil idéal serait celui d’un attaquant rapide et explosif qui pourrait être complémentaire à Orlando Sa.

C’est dans cette optique que le Standard s’est récemment vu proposer une vieille connaissance en la personne de... Imoh Ezekiel. Le Nigérian de 24 ans est sans club après avoir rompu, il y a quelques jours, son contrat de trois ans avec Konyaspor.

Après un passage loupé à Anderlecht et un retour peu entraînant à Al Arabi, l’attaquant aux 38 buts et 27 assists en bord de Meuse, a connu des mois compliqués en Turquie où la réalité n’était pas celle qui lui avait été vendue par les dirigeants turcs. Ezekiel, qui a besoin de se sentir désiré et considéré pour réussir, n’a marqué aucun but en 13 matchs.

Vu son état de forme, les chances sont tout de même minces de le voir revenir à Sclessin. Ezekiel, qui doit jouer pour espérer participer au Mondial, a des touches en Russie.

Participer à la Coupe du Monde, c’est aussi l’objectif de Mehdi Carcela. Revenu donner le coup d’envoi samedi dernier, le Marocain a bien pris langue avec le Standard pour un second retour. Mais, actuellement, le dossier serait au point mort.