Football

ANDERLECHT Coup de sifflet final pour l'arbitre de la partie qui a atteint la limite d'âge. Après 19 ans prestés en D 1, Eric Blareau a tiré sa révérence.

«Je n'ai pas pris ce dernier match à la légère. Malgré l'émotion qui vous envahit quand vous sentez que la fin approche, je suis resté concentré jusqu'au bout, comme lors de chaque rencontre. Je pars avec le sentiment du devoir accompli. J'ai toujours fait mon boulot sérieusement en tâchant d'être le plus professionnel possible. Quitter l'arbitrage, cela me fait évidemment un gros pincement au coeur. Car je suis encore bien physiquement et mentalement. À partir de 45 ans, on devrait peut-être pouvoir prolonger d'année en année si on réussit les tests physiques et théoriques. Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin. J'ai senti beaucoup de respect: la plupart des spectateurs ont applaudi quand le speaker a annoncé que j'arbitrais pour la dernière fois. Et les deux clubs m'ont fleuri et félicité pour ma carrière d'arbitre.»

© Les Sports 2004