Football

DEURNE C'est à peine si le défenseur sierra-léonais de Charleroi était reconnaissable. Ibrahim Kargbo avait délaissé ses dreadlocks pour une toute nouvelle coupe aux cheveux crépus mais, heureusement, son nouveau look n'a rien changé à son registre footballistique puisqu'il fut l'un des meilleurs joueurs sur le terrain: «Nous avons certes éprouvé des difficultés sur les longs centres que nos adversaires ont balancés mais je ne pense pas que notre défaite s'explique par cette seule manoeuvre. Sans condamner mes équipiers, loin de là, je constate que nous avons perdu trop de ballons sur les flancs. Le premier but en fut une parfaite illustration quand Detal fut surpris et qu'Ouon eut le champ libre.»

© Les Sports 2003