Football

Le sélectionneur belge a apporté quelques informations avant le match de ce jeudi.

La priorité n'est pas de gagner" la rencontre contre l'Angleterre, a indiqué mercredi l'entraîneur de la Belgique, Roberto Martinez au cours d'une conférence de presse à Kaliningrad. Les Diables rouges y affrontent l'Angleterre jeudi à 20h00 (HB) dans la dernière journée de la phase de groupes de la Coupe du monde. "On est qualifié (pour les huitièmes de finale, NDLR) et c'est le plus important à ce stade. La priorité n'est pas de gagner demain et on ne va pas risquer d'aligner des joueurs blessés ou sous cartes jaunes", a ajouté l'entraîneur d'origine espagnole. "Par ailleurs, je crois en chaque joueur de cette équipe et des joueurs qui travaillent dur à l'entraînement doivent avoir l'opportunité de s'exprimer à un tel stade de la compétition."

Interrogé avant Roberto Martinez, le défenseur Thomas Vermaelen, pressenti pour faire son retour demain après plus d'un mois de convalescence, a lui déclaré que les joueurs ne montent pas sur le terrain pour perdre. "C'est tout simplement impossibe. Nous voulons gagner et c'est tout ce qui compte. La meilleure tactique est de regarder match après match et ne pas commencer à spéculer sur les adversaires en huitième ou en quart", a-t-il déclaré.

Le gardien de but Thibaut Courtois est presque le seul à avoir son poste assuré pour le match de demain, à en croire le sélectionneur.

Toujours selon Martinez, Romelu Lukaku est lui encore en phase de récupération. Les scanners effectués n'ont rien révélé de dramatique, mais l'attaquant ne se sent pas complètement à l'aise, a-t-il dit.

Outre les blessés, trois joueurs ont été avertis d'un carton jaune contre le Panama: Thomas Meunier, Kevin De Bruyne et Jan Vertonghen.

Pas de Romelu ni Carrasco

Roberto Martinez disposait de 22 Diables Rouges mardi matin à l'entraînement au centre sportif Guchkovo à Dedovsk, où seul Romelu Lukaku n'était pas présent. Auteur d'un doublé samedi contre la Tunisie (5-2), l'attaquant de Manchester United est sorti à la 59e, touché au ligament extérieur de la cheville gauche. Le joueur, qui compte déjà 4 buts dans ce Mondial, a passé un scanner lundi dont les résultats devraient tomber ce mardi. Qu'importe le verdict, Lukaku devrait être épargné pour le dernier match du groupe G, jeudi contre l'Angleterre (20h). "Il n'y a pas de quoi être inquiet", a assuré Martinez lundi.

Dries Mertens (cheville) et Eden Hazard (mollet) ont également dû quitter la pelouse samedi mais étaient bien présents mardi à l'entraînement. Comme Lukaku, les deux joueurs pourraient faire l'impasse sur le duel pour la première place du groupe contre les Anglais.

Vincent Kompany, de retour à l'entraînement lundi, ne devrait pas encore faire ses débuts dans ce Mondial 2018 jeudi. Par contre, l'opposition contre les Anglais apparait comme la rencontre idéale pour permettre à Thomas Vermaelen d'acquérir du rythme en match officiel. Le défenseur du FC Barcelone pourrait remplacer Jan Vertonghen, sous la menace d'une suspension en cas de carte jaune. Thomas Meunier et Kevin De Bruyne sont dans le même cas et pourraient laisser respectivement leur place à Nacer Chadli et Marouane Fellaini.

L'interrogation demeure quant au nombre de changements que Roberto Martinez va effectuer jeudi. De plus, il n'est pas certain que le Catalan et les Diables veulent vraiment terminer premiers du groupe. En effet, une deuxième place offrirait, sur le papier et dans l'état actuel des choses, un parcours sensiblement plus facile aux Belges.

C'est le dernier entraînement à Dedovsk pour les Diables avant de prendre la direction de Kaliningrad mercredi. Jeudi soir, ils joueront contre les 'Three Lions' de Gareth Southgate à la Baltika Arena.

Revivez la conférence de Martinez


Thomas Vermaelen ne pense pas encore à prendre congé des Diables Rouges

Thomas Vermaelen ne pense pas encore arrêter avec l'équipe nationale belge. "Arrêter? Pour être honnête, je n'y ai pas encore vraiment pensé. Je ne vois pas de raison de le faire maintenant. Je me sens bien en ce moment", a déclaré le défenseur du FC Barcelone, mercredi, en conférence de presse.

Ecarté des terrains depuis la mi-mai en raison d'une blessure aux ischio-jambiers, Vermaelen, 32 ans, pourrait effectuer son retour jeudi lors du dernier match du groupe G. Vermaelen pourrait même porter le brassard de capitaine, si Roberto Martinez décide de faire souffler Eden Hazard et Jan Vertonghen et de ne pas encore relancer Vincent Kompany. "Pour l'instant, je ne sais rien du tout. Le sélectionneur donne la composition seulement quelques heures avant le coup d'envoi. Je n'ai pas joué en préparation, mais j'ai travaillé dur et je suis prêt pour cela. Le fait que ce soit contre l'Angleterre rend cela plus spécial pour moi."

Depuis son transfert d'Arsenal à Barcelone, Vermaelen a souvent été blessé, ce qui lui a causé des moments difficiles à Barcelone. "J'ai quitté l'Angleterre il y a quatre ans et je ne pense pas que je doive encore faire mes preuves. La saison passé, j'ai réalisé une série de bonnes prestations avec le Barça."

Suivez la conférence de presse de Vermaelen