Football

Le sélectionneur des Diables rouges répondait aux questions des journalistes en conférence de presse. Il a fait le point sur plusieurs dossiers.

"Cette rencontre nous a donné de nombreux signes positifs" a déclaré le sélectionneur national Roberto Martinez au lendemain de la victoire des Diables Rouges contre l'Angleterre (1-0). Premiers du groupe G du Mondial russe, les Belges défieront le Japon lundi en huitièmes de finale à Rostov-sur-le-Don (20h).

"Gagner est toujours spécial, cela nous confère beaucoup de confiance et d'énergie. Cela démontre en tout cas que le groupe, dans son entièreté, est fin prêt à disputer la phase finale", a assuré le sélectionneur national en conférence de presse.

Roberto Martinez a également abordé l'état physique de ses troupes. "Romelu Lukaku est tout à fait rétabli et voir Thomas Vermaelen ainsi que Vincent Kompany disputer le match a été une grande satisfaction", a ajouté le Catalan. Concernant Vermalen, il a ajouté que sa vision était "gênée" après un choc dans un duel avec un Anglais.

"Kompany est désormais à 100% et disponible. Dorénavant, il sera plus compliqué pour mon staff technique et moi de choisir un onze de base mais c'est tant mieux. Il faut d'ailleurs féliciter le département médical qui a fait du très bon travail."

La Belgique affrontera lundi le Japon pour la sixième fois de son histoire. En novembre 2017, les Diables s'étaient imposés 1-0 en amical à Bruges grâce à un but de Romelu Lukaku. "Ce sera un test très difficile pour nous, d'autant plus que les équipes se connaissent très bien. C'est une formation organisée et techniquement douée, tout est possible à ce stade de la compétition. Les joueurs veulent tous prendre leur responsabilité et encore élever leur niveau de jeu."

En cas de victoire contre les 'Blue Samurais' lundi, les Belges pourraient affronter le Brésil en quarts de finale, vendredi 6 juillet à Kazan (20h). "Pouvoir battre le Brésil est un sentiment qui habite le groupe. Les joueurs profitent et cela se voit sur le terrain."


Martinez après le goal de Januzaj: "Un mélange d'émotions"

Cela restera comme une des images de la soirée. Peu après 21h, Adnan Januzaj débloquait le marquoir de la Baltika Arena de Kaliningrad d'une frappe enroulée du gauche après avoir effacé son défenseur, offrant la victoire aux Diables Rouges contre l'Angleterre (1-0). Sur le banc de touche belge, Roberto Martinez n'a pas fêté ce but très ostensiblement.

Vendredi en conférence de presse, le sélectionneur national a donné la raison de cette célébration toute en retenue. "J'étais d'abord en admiration devant ce superbe but puis j'ai été assez surpris par Michy Batshuayi", a expliqué le Catalan. En effet, l'attaquant de Chelsea a pris le ballon pour le shooter de joie mais celui-ci a rebondi sur le poteau avant de lui heurter le visage. "J'étais inquiet car je l'ai vu allongé au sol. C'était un vrai mélange d'émotions."

Martinez s'est déclaré satisfait de cette victoire contre l'Angleterre. "J'ai vu de nombreux signaux positifs. Pour sa première titularisation ici, Adnan Januzaj marque et est élu 'Homme du match', cela en dit assez sur la qualité de l'équipe."

Le technicien des Diables a également abordé Simon Mignolet, seul joueur avec Koen Casteels à ne pas avoir encore disputé la moindre minute en Russie. Le gardien de Liverpool, doublure de Thibaut Courtois, espérait jouer mais a dû rester sur le banc. "Dans un grand tournoi, je ne vois pas l'intérêt de changer de gardien. Il ne s'agit pas de le préserver physiquement, ce n'est pas comme un joueur de champ. Thibaut réalise un très bon début de tournoi et il était important qu'il continue. Il était aussi primordial qu'il puisse se tester sur phases arrêtées, un des points forts anglais. Je comprends la réaction de Simon, aucun joueur n'est heureux de prendre place sur le banc", a ajouté Martinez. "C'est un gagnant et un grand professionnel, je n'ai aucun problème avec ça."


Revivez la conférence de presse de Roberto Martinez