Football

Face à l’Ajax Amsterdam, Hein Vanhaezebrouck a testé un nouveau système (3-4-1-2).

Le match a débuté par un gros arrêt de Didillon, solide tout le match. Anderlecht a rapidement pris les devants, Santini reprenant facilement un tir de Dimata repoussé par le gardien. L’Ajax a rapidement répliqué, Labyad trouvant trop facilement des failles dans la défense pour servir Neves et faire 1-1.

Anderlecht a repris les commandes après la pause sur un penalty provoqué et converti par Dimata.

C’est à la 65e minute que la magie a fait son œuvre. Sur un centre venu de Cobbaut, Santini a fait la différence d’une talonnade à la Ibrahimovic. De quoi ramener quelques souvenirs aux fans d’Anderlecht.

L’Ajax a tenté de recoller au score. Sans réussite. Bakkali, monté au jeu, est passé près du 1-4 à deux reprises.

Les joueurs qui n’ont pas été alignés lors de son match ont joué un peu plus tôt en après-midi et ont battu (3-5) une équipe B de l’Ajax.


Anderlecht : Didillon; Vranjes, Bornauw, Milic; Saelemaekers, Trebel, Makarenko, Cobbaut; Gerkens; Santini, Dimata (70 e Bakkali).

les buts : 20e Santini (0-1), 22e Neres (1-1), 56e Dimata sur pen. (1-2), 65e Santini (1-3)

Anderlecht B : Boeckx; Sowah (46 e Morioka), Appiah, Dante, Delcroix, Amuzu (55 e Adzic); Lokonga, Kayembe; Abazaj, Dauda (55 e Ganvoula), Musona.

les buts : 6e Kayembe (0-1), 43e Sierhuis (1-1), 47e Dauda (1-2), 59e Morioka (1-3), 64e Sierhuis (2-3), 83e Musona (2-4), 85e Kayembe (3-4, own), 91e Morioka (3-5)