Football Le Real, qualifié mercredi aux dépens de Tottenham (1-0) retrouvera en demi-finale de Ligue des champions son meilleur ennemi Barcelone, tandis que Schalke 04, qualifié aux dépens de l'Inter Milan, tenant du titre (2-1), s'offrira le grand frisson contre Manchester United.

Les quarts de finale retour du Real et Schalke étaient dénués de réel suspense mercredi, ces deux formations ayant fait le plus dur à l'aller (5-2 pour Schalke contre l'Inter et 4-0 pour le Real contre Tottenham).

Le Real et le Barça ne vont plus se quitter. Avant de se retrouver en demi-finale de l'épreuve continentale reine fin avril et début mai (aller à Bernabeu, retour au Camp Nou), les deux clubs phares espagnols vont se croiser dès ce samedi à Bernabeu pour le clasico retour, puis enchaîneront pour la finale de la Coupe d'Espagne.

Concernant la Ligue des champions, les paris sont lancés: Qui de Cristiano Ronaldo ou de Lionel Messi, les deux buteurs vedettes de la Liga, sera en finale le 28 à Wembley ?

Un parfum de finale que l'Inter Milan, tenant du titre, ne connaîtra pas, éliminé par Schalke 04.

La saison s'annonce amère pour l'Inter, qui a décidément bien du mal à faire le deuil de Jose Mourinho. Le technicien portugais avait tout gagné - ou presque - sous les couleurs milanaises (Ligue des champions, championnat, Coupe d'Italie) avant de partir au Real (et sera, donc, lui, en demi-finale de la Ligue des champions avec sa nouvelle équipe).

L'Inter, qui voit son voisin et rival l'AC Milan assis sur le fauteuil de leader du Calcio, avait même dû se séparer en cours de saison de son entraîneur Rafael Benitez, remplacé par Leonardo, qui a sauvé ce qu'il a pu.

Cette saison, Schalke aussi a limogé son entraîneur en cours de saison, évinçant le cassant Felix Magath pour nommer Ralf Rangnick. Coup gagnant, contrairement à l'Inter, puisque la formation de Gelsenkirchen verra les demi-finales.

Rangnick a transformé son équipe avec un dispositif plus offensif et des joueurs (Baumjohan, Sarpei) que Magath avait relégués en équipe réserve. L'opposition de style intrigue déjà pour les deux demi-finales aller et retour contre Manchester United. Et le duel Raul-Wayne Rooney excite déjà. Raul a encore accru son record de buts en compétitions européennes (73 buts) avec un nouveau but mercredi soir (5 cette saison en Ligue des champions).