Football

... la porte de l'Euro 2016 leur sera largement ouverte.  Petit exercice d'arithmétique, histoire de supputer les chances des Diables de se qualifier pour la France. 

Vendredi, à Cardiff, les Diables Rouges vont disputer un match charnière. S’ils le remportent, ils auront quasiment validé leur ticket pour l’Euro 2016. En cas de partage ou de défaite, ils se compliqueraient quelque peu l’existence.

1°. Etat des lieux.

Après cinq rencontres (sur dix), deux pays comptent 11 points (Pays de Galles et Belgique) et un autre 9 points (Israêl). On peut raisonnablement écrire que ces trois sélections se disputeront les deux places directement qualificatives.

2° Hypothèse numéro un. La Belgique remporte son duel contre le pays de Galles.

Les Diables passent à 14 points. Si Israël gagne en Bosnie (ce qui ne sera pas facile), il comptera 12 points et les Gallois resteront scotchés à 11.

Les Belges auront fait un grand pas vers la France car le calendrier qui les attend leur est favorable. Sur leurs quatre dernières rencontres, ils en disputeront deux à l’extérieur et deux à domicile. Ce qui est intéressant, c’est que les deux déplacements se feront chez les adversaires réputés les plus faibles du groupe.

A Andorre, sauf à disputer le match le plus lamentable de l’histoire du football belge, les trois points sont assurés. A Chypre, c’est moins sûr. Les Chypriotes comptent 6 points et ne sont pas encore éliminés. Mais à leur victoire suprise en Bosnie (1-2), ils n’ont ajouté qu’un succès , à domicile, contre Andorre. Ils ont été surpris chez eux pas Israël (1-2), battus au pays de Galles (2-1) et laminés par les Diables Rouges au Heysel (5-0). Avec un peu d’application, les Belges devraient passer l’écueil.

Les deux autres matches de la bande à Wilmots auront lieu en Belgique. Il s’agira de dompter la Bosnie puis, le dernier jour de compétition, dominer Israël, qui ne sera peut-être plus en capacité d’inquiéter les Diables.

Car Israël doit encore se déplacer (demain) en Bosnie et (en septembre) au pays de Galles où elle pourrait perdre des points.

3° Hypothèse numéro deux. Les Diables partagent à Cardiff.

Ce ne serait pas grave mais ce serait embêtant. Diables et Gallois compteraient 12 points et pourraient se faire rejoindre par Israël. On aurait droit à la fameuse lutte à trois que Wilmots aimerait éviter.

4° Hypothèse numéro trois. La Belgique perd ce vendredi. Les choses se compliqueraient quelque peu. Les Diables resteraient à 11 points, verraient les Gallois se détacher à 14, pourraient se faire dépasser par Israël et verraient Chypre (sans doute vainqueur en Andorre) se rapprocher à deux points.

Il ne faudrait donc pas se louper lors des quatre dernières rencontres, sachant que les adversaires des Diables vont encore se “bouffer” le nez.

Mais attention quand même: Bale et Cie ont un calendrier relativement favorable avec, en septembre et en octobre, des matches à domicile contre Israël et Andorre et des déplacements à Chypre et en Bosnie.