Football

Sofiane Hanni va quitter Anderlecht, mais sa destination est encore inconnue. 

Le FC Burnley veut dribbler le Spartak Moscou en dernière minute, expliquent nos confrères de la DH. La décision devait tomber la nuit passée. Avant le début des négociations, Hanni penchait pour le Spartak Moscou.

Très tôt, hier matin, Sofiane Hanni est rentré avec son frère de Rome, où il a réussi ses tests médicaux pour le Spartak Moscou. Bizarrement, le transfert n’a pas encore été officialisé. Pourtant, Hanni avait un accord personnel avec le Spartak (3,5 ans + 1 option d’1 an) et les clubs s’étaient également mis d’accord (prix de transfert : 8 millions).

Seulement voilà, le club de Steven Defour s’est manifesté dans le courant de la journée. Actuellement 8e, Burnley réalise une bonne saison en Premier League. Lors du transfert de Defour, il avait également attendu longtemps avant de faire une offre plus élevée que les autres concurrents. Le football de Burnley est très british et pourrait de pas convenir à Hanni.

Ryota Morioka, lui, était également attendu à Neerpede. Sa location juqu’en juin avec obligation d’achat (environs 3 millions en tout) sera officialisée ce mercredi. En principe, il devrait avoir signé la nuit passée.

Le dossier Mitrovic est toujours aussi compliqué. Ayant loupé le transfert de Sturridge, Newcastle n’était pas chaud à l’idée de se séparer de son Serbe. Sauf si les Magpies trouvent un autre attaquant. Une des pistes était Boakye de l’Étoile Rouge, pendant longtemps une piste pour Anderlecht. Mitro, lui, restait optimiste. Il avait refusé des locations à Las Palmas, Levante et Bordeaux parce qu’il veut absolument venir à Anderlecht. Là aussi, la décision tombe aujourd’hui.

D’autres transferts ne sont pas à exclure non plus, vu que le mercato avait été très calme jusqu’à présent.