Football L’Algérien était fort convoité en Premier League : son salaire est fortement élevé.

Anderlecht attend son retour de vacances pour annoncer la nouvelle, mais le Sporting a trouvé un accord avec Sofiane Hanni concernant sa prolongation de contrat jusqu’en 2021.

L’Algérien avait encore un contrat de trois ans à Anderlecht, mais il était un des joueurs les moins bien payés du noyau. Et vu qu’il y avait de l’intérêt en provenance des plus grands championnats, le Sporting a (fortement) revu son salaire à la hausse.

Hanni n’a pas un contrat à la Teodorczyk, qui touche plus de 2 millions brut, mais il est quand même dans le Top 5 des joueurs les mieux payés. Ses 13 buts et 19 assists (toutes compétitions confondues) y sont sans doute pour quelque chose.

Roi des assists de la Jupiler Pro League, Hanni a surtout attiré l’attention de grands clubs lors de son match à Manchester United en Ligue Europa. Mais dès le début, il a fait comprendre à Anderlecht qu’il voulait rester au moins encore un an.

Afin d’effrayer les clubs (anglais) qui voulaient faire une offre, Herman Van Holsbeeck a fixé son prix à 25 millions. Pour rappel : Dendoncker en coûte 40. Dendoncker est - après Teodorczyk et Hanni - le prochain joueur qu’Anderlecht espère garder en lui donnant un salaire record.

Malgré les réactions négatives d’une partie du public, Hanni est considéré comme le meilleur transfert de la saison passée. Anderlecht n’avait payé que 2 millions à Malines.

"Acheampong et Kara peuvent rester"

Deux joueurs qui sont censés quitter Anderlecht sont Kara et Acheampong. Herman Van Holsbeeck : "En janvier, il a été convenu avec eux que cet été, ils peuvent partir à un certain prix. Hull avait offert 7 à 8 millions pour Frank et Leicester 10 millions pour Kara. J’ai refusé, en leur proposant un projet. Ils ont accepté. Vous avez vu l’importance des deux dans la course au titre ? C’est en janvier qu’on a gagné ce titre." Seulement, c’est le calme plat au sujet des deux. "Il y a de l’intérêt, mais ils doivent trouver un club qui veut répondre à leurs conditions financières. Ils veulent s’améliorer considérablement, de préférence en Premier League . Ils ont été corrects avec nous, on sera corrects avec eux." Mais il existe encore une chance qu’ils restent. Van Holsbeeck : "Les joueurs réfléchissent de plus en plus avant de signer en Angleterre. Après un an à Burnley, Defour veut partir. Il y a beaucoup d’argent, mais où joues-tu ? Quelle est la valeur sportive de ton club ? Ici, tu es bien payé et tu joues la C 1 . Si les deux veulent rester, ils peuvent. On se remettrait autour de la table…"