Football

Dans un entretien avec Play Sports, Lukaku a avoué avoir été en conflit avec Marc Wilmots.

Romelu Lukaku a avoué à nos confrères de Play Sports qu'il ne se sentait pas à l'aise vis à vis de ses titularisations. Il ne ressentait pas pleinement la confiance du coach originaire de Jodoigne : « Je savais que j’allais jouer. Le hic, c’est que je savais également qu’il ne voulait pas me faire jouer ». Big Rom avait le sentiment d'être titularisé juste à cause de ses bonnes prestations et non pas parce le sélectionneur fédéral croyait en lui. 

Juste avant l'Euro 2016, ce conflit avait énervé l'actuel meilleur buteur des Diables :« Et ce, pour une raison stupide en plus ». « S’il a des c…, il doit me le signaler », rapporte Sudpresse.

Cela minait le moral du Mancunien qui ne voulait plus se battre pour son mentor : « Dans ce genre de situation, tu te dis : ‘fuck off’, laisse-moi à la maison. Ne me sélectionne pas. Je joue avec plaisir en équipe nationale. Je n’ai jamais dit que je ne voulais pas jouer ici. Mais à cette époque, je n’appréciais plus en faire partie : je n’aimais plus être en sélection nationale ». 

Enfin, Romelu a abordé le niveau des entraînements où les duels étaient trop rugueux et pas assez protégés : « Il y avait une multitude de duels. Des un contre un, des cinq contre cinq… Certains joueurs rentraient véritablement en contact ».