Football

La section locale anderlechtoise d'Ecolo, qui siège dans l'opposition, a demandé mercredi l'organisation d'une d'une consultation de la population de la commmune au sujet de l'opportunité de l'agrandissement du stade du RSC Anderlecht. Elle déposera une proposition de motion en ce sens au conseil communal, a fait savoir mercredi le chef de groupe Ecolo Philippe Debry. Pour lui, une enquête publique pour un projet d'une telle ampleur ne suffit pas. Aux yeux d'Ecolo, la future enquête publique sur les permis d'urbanisme et d'environnement a été transformée en "mascarade", dans la mesure où la majorité a conclu un accord cadre dans lequel elle s'est engagée à "ne pas remettre en cause l'économie du projet".

Selon les Verts, des voix se sont élevées pour dénoncer les nuisances causées par la présence d'une telle infrastructure dans un quartier résidentiel. Une pétition de riverains du stade a déjà été signée par plusieurs centaines d'habitants qui craignent une aggravation des problèmes qu'ils vivent lors des matchs et qui dénoncent l'impact urbanistique du futur stade et des équipements annexes.

Selon Ecolo, le stade va presque doubler de hauteur et le RSCA souhaite construire dans l'enceinte du parc un parking de 9 niveaux (dont 2 souterrains) et maintenir un parking à ciel ouvert sur un îlot destiné au logement.