Football

Le club du RSC Anderlecht étudie actuellement les plan de l'entrepreneur Ghelamco au sujet de la construction du Stade National (Eurostadium), sur le plateau du Heysel, et donnera prochainement ses conclusions à Ghelamco. L'information publiée par Het Laatste Nieuws a été confirmée jeudi par le RSC Anderlecht à Belga. Les discussions entre Ghelamco et Anderlecht durent depuis un moment. Selon le club anderlechtois, partenaire important dans le dossier du nouveau stade, celui-ci serait trop grand, n'offrirait pas assez de confort aux supporters et comprendrait trop de bureaux.

Malgré ces remarques, l'entrepreneur a déjà introduit ses demandes de permis de bâtir et d'environnement.

Selon HLN, lors du Conseil d'administration du RSCA mardi dernier, une majorité s'est dégagée pour s'opposer à la proposition actuelle. Si Anderlecht décide de ne pas devenir l'utilisateur du Stade National, l'avenir de celui-ci serait encore davantage menacé.

Anderlecht ne donne aucun commentaire sur la situation mais confirme à Belga qu'il analyse minutieusement les plans. "Le RSC Anderlecht étudie en ce moment le rapport d'impact environnemental établi uniquement par Ghelamco et le permis de bâtir. Après une analyse approfondie, le club donnera ses conclusions à l'entrepreneur", a déclaré le porte-parole du club David Steegen.