Football

Maître Grégory Ernes aura du travail, ce mardi (14h30), au moment de défendre Ricardo Sa Pinto, Guilherme Gomes (le préparateur physique) et Paul-José Mpoku devant la Commission des Litiges. 

Si les raisons de la convocation de l’entraîneur portugais sont connues (comportement véhément envers l’arbitre après le match), celles entourant les présences des autres Rouches restaient beaucoup plus floues.

Il s’agit en fait d’un incident intervenu dans le tunnel menant aux vestiaires juste après le match à Zulte Waregem. Les joueurs liégeois ont attendu l’arbitre, Lawrence Visser, pour réclamer des explications sur ses décisions surprenantes. Selon plusieurs sources, l’homme en noir aurait eu une attitude assez arrogante et serait immédiatement rentré dans son vestiaire. Le ton serait monté (quelques insultes ont été entendues), notamment lorsque les Liégeois ont aperçu un homme en train de filmer la scène avec son téléphone portable. Paul-José Mpoku ne l’a pas accepté et lui a intimé l’ordre d’arrêter de façon assez directe. Guilherme Gomes aurait alors eu un duel tête contre tête avec cette fameuse personne. Le problème, c’est qu’il s’agissait du match delegate (Kris Bellon), qui a notifié ce comportement inapproprié dans son rapport.

Les deux hommes risquent donc une sanction, même si l’international congolais se dit "tranquille". Réponse ce mardi, en fin d’après-midi.