Football

L'ex-gardien international du FC Brugeois Stijn Stijnen, a été relégué dans le noyau B pour une période indéterminée par la direction du club. Celle-ci n'a pas voulu expliquer les raisons de cette sanction disciplinaire, afin de "protéger la vie privée des personnes concernées, et pour garder la sérénité dans cette affaire".

On peut la comprendre, après avoir pris connaissance des faits présumés, expliqués sur les ondes de Sporza par le journaliste de la VRT Peter Vandenbempt.

Sous le couvert d'adresses e-mail diverses, le gardien brugeois aurait en effet mené anonymement une véritable campagne de diffamation contre ses concurrents et contre la nouvelle direction brugeoise, incitant les supporters à déployer des banderoles hostiles à Coosemans (le nouveau numéro un du Club) et à la nouvelle direction, sur des forums.

Le staff sportif et les joueurs ont été mis au courant, ce qui explique comment Peter Vandenbempt l'a également été par la bande. La campagne de Stijnen aurait débuté piano, par des messages à sa gloire, avant de devenir de plus en plus virulente, notamment envers ses rivaux gardiens Geert De Vlieger et Colin Coosemans.

L'affaire des banderoles anti-direction en a ensuite été le point culminant. Tous les e-mails étaient d'une manière ou d'une autre diffusés via des boîtes reliées à celle de Stijnen ou de (deux) membres de sa famille.

Apparemment l'avenir de l'ancien Diable Rouge ne se situe plus à Bruges, où doit revenir Glenn Verbauwhede, actuellement prêté à Courtrai et pas toujours très "réglo" non plus, la saison prochaine...