Football

Carlo Tavecchio a démissionné de son poste de président de la fédération italienne de football (FIGC) lors du Conseil fédéral tenu lundi, a annoncé l'agence de presse italienne ANSA.

"Carlo Tavecchio vient de démissionner de la présidence de la FIGC", a déclaré le président de la fédération des arbitres (AIA), Marcello Nicchi, à la sortie du Conseil.

Tavecchio était sur la scellette depuis la non-qualification de l'Italie au Mondial 2018. Le sélectionneur national Gian Piero Ventura a été limogé mercredi. Malgré les critiques, Tavecchio s'était, lui, accroché à sa place. Dans une interview accordée à la chaîne Italia Uno, il avait rejeté la faute de l'élimination sur Ventura, qu'il avait nommé en 2016. Mais Tavecchio a perdu ses soutiens au fil des jours et a fini par présenter sa démission.

Tavecchio, 74 ans, est devenu président de la FIGC en août 2014. Il avait battu l'ancien médian de l'AC Milan Demetrio Albertini lors des élections organisées pour trouver un successeur à Giancarlo Abete, lequel avait quitté sa place suite à l'élimination au premier tour du Mondial 2014.

L'Italie manquera la Coupe du monde pour la première fois depuis 1958.