Football Thibaut Courtois regrettait le jeu cynique mais efficace des Bleus.

Il a fait les arrêts qu’il fallait. Mais face à la tête d’Umtiti, il n’a rien pu faire. "Le match ne s’est pas joué sur des détails", expliquait-il Thibaut Courtois au micro de la RTBF après la rencontre. "C’était un match frustrant. La France a pratiqué de l’anti-football. Elle a défendu à onze dans ses 40 derniers mètres. Ses joueurs sont restés dans leur camp et ont joué le contre, en exploitant la vitesse de Griezmann et Mbappé. C’est leur droit. Ils savaient qu’on avait des difficultés contre les blocs bas. Ils ont bien fait ça et sont plus forts que le Panama ou la Grèce. J’ai fait quelques arrêts mais je n’ai pas concédé de grosse occasion mis à part ce corner…. C’est dommage."

Et de continuer. "La plus grande frustration est d’avoir perdu contre une équipe qui n’était pas plus forte que nous. Ils ont simplement défendu, comme contre l’Uruguay. C’est dommage pour le football que la Belgique n’ait pas gagné mais si on regarde le match, on n’a pas eu de grosses occasions même s’il y a eu cette frappe de Toby. On a eu des difficultés à trouver les bonnes passes, les bons centres… C’est difficile de gagner un match comme celui-là. D’autant qu’on a commencé la rencontre, pendant vingt minutes, avec trop de craintes notamment par rapport à la vitesse de Mbappé. Cela aurait pu être 0-0 et aller aux penalties. Mais il y a eu ce corner…"

Déçu , le portier belge n’en restait pas moins fier. "Il y a énormément de fierté malgré tout. Tout le monde voulait jouer cette finale, on aurait évidemment voulu plus. On va être déçus aujourd’hui et demain mais après, on va devoir relever la tête et jouer un bon match, samedi, pour essayer de gagner."