Football

Le Diable était ravi après PSG - Barça. "Quand Neymar accélère, il me faut une moto!"

Thomas Meunier était plutôt... placide, à la sortie des vestiaires, et calme pour analyser la victoire des siens. "On a fait un match magnifique. On a fait le boulot de manière exemplaire. Mettre 4-0 au grand Barça, c'était presque surprenant. Si Barcelone nous avait mis 0-4, tout le monde aurait trouvé cela normal. Et voilà, on l'a fait. Nous étions tous concernés et nous avons dominé toute la rencontre. Les Catalans n'ont eu que deux grosses occasions. On a été irréprochable. Offensivement aussi, on a été très costaud. Draxler et Di Maria ont été énormes."

Comment avez-vous vécu votre match face à Neymar?

"Pour un joueur élancé et nonchalant comme moi, ce n'était pas évident face à un joueur si rapide. Quand il accélère, il me faut une moto pour le rattraper. Il m'a pris deux ou trois fois de vitesse. Mais j'avais à chaque fois un équipier pour venir aussi m'aider. "

Et votre prestation a été couronnée d'un assist...

"C'était une action un peu typique à la Meunier. Comme j'avais l'habitude d'en faire à Bruges. J'aime partir ballon au pied dans les espaces. J'était même un peu étonné de ne pas être attaqué. Puis il y a eu ce bel appel d'Edi (Cavani) qui a fini le boulot..."

Vous avez la qualification presque acquise...

"Non, je ne dirais pas ça. Pas avec Barcelone. Cette équipe est capable de retournements de situation incroyables. On aura une pression phénoménale, mais on veut confirmer. Comme le club l'a déjà dit, nous sommes prétendants à la victoire finale en Ligue des Champions."