Football

Présent dans la pré-sélection, Thorgan Hazard espère aller en Russie.

Thorgan Hazard ne le cache pas : sa saison a été la plus aboutie de sa carrière. Le Brainois a tout joué ou presque avec Mönchengladbach.

"Au niveau du jeu, c'est ma meilleure saison. J'ai eu un coup de moins bien quand l'équipe ne tournait pas comme on le voulait. Nous n'avons pas atteint notre objectif au niveau des chiffres mais j'ai pu beaucoup jouer. Il est donc plus facile d'être bon. J'ai également pris plus de responsabilités sur le terrain. Le coach m'a fait confiance car il sait que je peux faire la différence."

Chez les Diables, il ne possède pas encore un tel statut. Au point que des doutes sont émis au sujet de sa présence dans la liste finale des 23. "Le coach décidera des cinq joueurs excédentaires. À moi de le convaincre d'ici au 4 juin."

Par deux fois, le cadet des Hazard a été réserviste avant un grand tournoi sans rentrer dans le groupe final. "Mais mon statut a changé", précise-t-il. "J'ai davantage joué en sélection et j'ai un autre statut en club. J'ai plus de chance d'y être qu'en 2014 et en 2016, mais tout le monde mérite d'être dans les 23. Le coach sait que je peux aussi jouer à différentes positions."

Vivre un grand tournoi avec son frère Eden est un rêve de gamin pour Thorgan Hazard. "C'était un rêve", nuance-t-il. "C'est désormais un objectif. Peu ont la chance de vivre une Coupe du monde et encore moins avec leur frère. Ma présence aura-t-elle un impact sur lui ? J'espère que ça l'aidera. Il sera content d'avoir son frère à ses côtés mais je ne pense pas que le coach me prendra pour faire plaisir à Eden. Je suis pas là pour être son coach mental."

A noter que Jan Vertonghen est absent lors de l'entraînement de ce mercredi matin.