Football Herman Van Holsbeeck a obtenu un accord de principe pour 25 millions avec le club de la Principauté.

Ce n’est pas encore officiel, mais Youri Tielemans va jouer à Monaco la saison prochaine. Il aurait même déjà signé un contrat de 5 ans. Aussi bien Tielemans que son entourage nient la signature. Mais il est clair que Monaco sera sa prochaine destination.

Anderlecht est donc sur le point de réaliser le transfert sortant le plus cher de son histoire et d’un club belge tout court. Après les 18,5 millions de Newcastle pour Mitrovic et les 20 millions d’Everton au Standard pour Fellaini, Monaco est disposé à débourser 25 millions plus bonus pour Tielemans.

Hier, Tielemans était - par hasard - le joueur désigné par le service de presse d’Anderlecht pour parler du match contre Bruges. Confronté à l’information parue dans les médias français, qui parlaient de sa signature - il tombait visiblement des nues. Ou il faisait semblant. "Moi, signer à Monaco ? Alors, ils sont mieux au courant que moi. J’ai signé nulle part."

L’entourage de Tielemans confirme les mots du joueur. Selon le clan Tielemans, rien ne serait signé, et d’autres clubs que Monaco (l’Atlético Madrid et Lyon ?) seraient encore en lice pour enrôler le jeune médian du Sporting. "Son nouveau club sera dévoilé après la saison."

Il s’agira bel et bien de Monaco. Les Monégasques étaient déjà très proches du transfert de Tielemans à la fin du dernier mercato d’été. Herman Van Holsbeeck avait refusé une offre de 18 millions, parce qu’il s’était déjà séparé de joueurs clés comme Praet, notamment. En vendant Tielemans, il se serait mis tous les supporters à dos.

La semaine passée, Van Holsbeeck a été signalé à Monaco. Les pourparlers avec la direction de l’AS se sont bien déroulés, et un accord de principe a été trouvé. David Steegen, porte-parole du club, nuance : "On est en contact avec Monaco, mais Herman Van Holsbeeck parle aussi avec d’autres clubs. Après le championnat, on se concentre sur le transfert de Youri."

Après 15 ans passés à Anderlecht, dont quatre en équipe A, Tielemans quitte donc son Sporting. À son point de presse, son discours allait déjà dans ce sens. "La direction d’Anderlecht aimerait me garder encore un an. Mais elle ne veut pas non plus freiner mon évolution."

Tielemans ne sera pas le premier grand joueur anderlechtois à défendre les couleurs de Monaco. Entre 1993 et 1997, Enzo Scifo y était la plaque tournante dans l’entrejeu. Mais Enzo était passé via l’Italie et Auxerre avant de se rendre à la Principauté.