Football

Adrien Trebel avait, comme d'autres joueurs de Pro League, fait le geste de mains monottées après avoir marqué sur la pelouse de Waasland Beveren.

Comme d'autres joueurs ce week-end, le milieu de terrain d'Anderlecht avait manifesté son soutien envers Mogi Bayat, qui est incarcéré. Sur le site officiel du Sporting d'Anderlecht, il a tenu à se justifier.

“Mon geste de dimanche dernier, après mon but contre Beveren, était destiné à soutenir la famille de Mogi Bayat qui est privée de son père et époux. Je suis moi-même un enfant de parents divorcés et je sais ce qu’un enfant peut endurer lorsqu’un des parents est absent. De plus, je souhaitais soutenir l’être humain Mogi Bayat avec qui j’entretiens d’excellentes relations humaines. I l est évident que je respecte pleinement le cours de la justice et le pouvoir judiciaire”