Football

SAINT-TROND Privée de huit titulaires, l'équipe locale n'a pas pu, en dépit d'une bonne volonté manifeste, offrir à Jules Knapen le cadeau d'adieu que ce fidèle serviteur du club aurait mérité de recevoir. À l'instar de Verjans, de Janssen, de Vrancken et de Voets notamment, l'entraîneur adjoint quitte le club après vingt saisons de bons et loyaux services.

«J'ai eu la larme à l'oeil en regagnant le vestiaire pour la dernière fois», avoua-t-il.

Les Gantois étaient tout étonnés de mener à la marque au repos, grâce à un but de Jarakovic qui magnifiait la toute première offensive de la soirée menée par son équipe.

Comme d'habitude, Herpoel avait empêché l'adversaire des siens de concrétiser sa nette supériorité territoriale, quand il n'était pas aidé par la maladresse des Trudonnaires.

En seconde période, les Gantois exploitèrent en particulier le manque d'automatismes de la jeune paire d'arrières centraux locale.

Jarakovic se chargea de signer le deuxième but d'une formation qui attend, désormais, que soit révélé le nom de son nouvel entraîneur. Et ce n'est qu'une de ses incertitudes...

© Les Sports 2004