Football

Pour Anderlecht, le championnat ne commence que dimanche, avec le match au sommet contre Bruges. Aucun des dix matches joués jusqu'à présent le fut contre une des équipes du top 6. «On ne va avoir que des matches au sommet pendant les semaines à venir, disait Vercauteren. En un mois, on rencontre Bruges, le Standard, Westerlo et Zulte-Waregem. Dimanche, on peut creuser l'écart. Il s'agit donc d'un match très important, mais pas encore décisif.»

La veille, Roger Vanden Stock déclara que le Standard était un plus sérieux candidat au titre que Bruges. Est-ce que l'entraîneur partage l'avis de son président? «Pour l'instant, c'est la vérité, puisque le Standard est en tête du championnat et joue un meilleur football. Mais n'enterrez pas Bruges, même s'il perd son match à Anderlecht. Tout peut rapidement changer. Je considère le Club comme un rival aussi dangereux que le Standard. Nous devrons encore tenir compte des Brugeois, nous n'avons pas encore joué un tiers du championnat.»

Les Anderlechtois étaient fort abattus d'avoir perdu une troisième fois en Ligue des Champions. «A l'entraînement, il y avait encore des traces psychologiques et physiques du match de mercredi, indiquait Vercauteren. Les joueurs ont tout donné contre Liverpool et cela se ressent. C'est logique deux jours après un match pareil. J'ai aussi connu cela en tant que joueur. Je ne m'inquiète pas trop. Je ne crois pas que le résultat de mercredi jouera un rôle contre Bruges. J'ai demandé aux joueurs de ne pas vivre avec le passé.»

Toutefois, Anderlecht risque de rencontrer Bruges au plus mauvais moment possible, à savoir après sa plus belle victoire de la saison. «Les trois points récoltés à Vienne auront fait du bien à Bruges, confirmait l'entraîneur du Sporting. C'est ce que j'ai compris des commentaires d'après-match. Je ne conteste pas que Bruges a fait un fameux pas en avant après avoir connu des semaines difficiles. Ils viendront ici avec beaucoup de confiance.» Mais Anderlecht ne prend pas le match à la légère non plus. «Nous avons commencé notre préparation mardi soir, en regardant ensemble Vienne - Bruges à la télé. Mercredi, après le match, j'ai demandé aux joueurs de respecter leurs tâches en fonction du match de dimanche.»

LES ÉQUIPES Anderlecht: Proto, Vanden Borre, De Man, Traoré, Deschacht, Vanderhaeghe, Wilhelmsson, Zetterberg, Goor, Mpenza, Jestrovic.

Traoré est le favori pour remplacer Tihinen, Kompany reste indisponible.

Bruges: Butina, De Cock, Vandelannoite? (ou Clément), Spilar, Vanaudenaerde, Clément (ou Englebert), Vermant, Leko, Dufer, Portillo, Balaban.

Maertens a rejoint l'infirmerie. Vandelannoitte, son remplaçant, se plaint de l'aine. S'il devait s'abstenir, Clement reculerait et Englebert reprendrait sa place.

© Les Sports 2005