Football

Il n'y a pas eu de vainqueur lors du match au sommet de la 25e journée du championnat de Belgique: le Club Bruges et Charleroi ont partagé l'enjeu (3-3).

Les Zèbres ont mené à deux reprises par Marco Ilaimaharitra (23e, 0-1) et Gaëtan Hendrickx (31e, 1-2) mais Anthony Limbombe (25e) et Hans Vanaken (50e) ont chaque fois égalisé. Wesley (74e) a donné l'avance à Bruges, Kaveh Rezaei (80e) a arraché un point pour les Carolos. Au classement, le Club Bruges (58 points) reste en tête devant Charleroi (47), qui compte une unité d'avance sur Anderlecht tenu en échec (2-2) par Malines plus tôt dans la journée.

Suite à la défaite en Coupe de Belgique au Standard, Ivan Leko a lancé Alexander Scholz et Matej Mitrovic, les deux recrues du mercato, dans la défense à trois à la place de Stefano Denswil et Jordi Vanlerberghe. Felice Mazzù s'est passé de son meilleur buteur Rezaei. Cela n'a pas empêché les Zèbres de jouer haut et de mettre la pression sur le trio défensif brugeois. Mitrovic a d'emblée dû arrêter Christian Benavente, de manière irrégulière selon les Zèbres. L'arbitre Smet n'a pas bronché (2e).

Charleroi est resté dans le camp adverse et Ilaimaharitra a sauté sur une mésentente entre Limbombe et Jordy Clasie pour tromper Vladimir Gabulov (23e, 0-1). Limbombe a toutefois vite racheté sa faute en passant la défense carolo en revue avant de décocher un tir à 102 km/h (25e, 1-1).

Benavente a imité l'attaquant blauw & zwart mais après avoir passé plusieurs arrières, le Péruvien a cédé le ballon au marathonien Hendrickx (31e, 1-2). Bruges a eu une belle occasion pour égaliser. Ruud Vormer a cependant manqué le penalty accordé pour une faute commise par Fabrice N'Ganga sur lui (37e).

La seconde période a débuté par une série de dribbles de Vanaken, qui après avoir pris appui sur Abdoulay Diaby, a remis les deux équipes à égalité (50e, 2-2). Nicolas Penneteau n'avait pas fini de trembler qu'il a dû sortir deux ballons chauds de Vormer et Diaby (64e). Bruges s'est montré le plus dangereux: après une transversale de Limbombe (69e), Penneteau n'a rien pu faire sur une pichenette de Wesley (74e, 3-2). Entre-temps, le coach carolo a lancé Rezaei à la place de David Pollet (56e). L'Iranien a profité du marquage pas assez strict de Brandon Mechele pour marquer d'un tir du gauche son 11e but de la saison (80e, 3-3).

Peu après, Leko a sorti un attaquant, Limbombe, pour un défenseur Ivan Tomecak (83e). Manifestement, le coach brugeois a préféré limiter les risques et le score n'a plus changé.

A noter, un streaker est venu brièvement interrompre la rencontre.


Penneteau veut se servir de ce match comme tremplin sur le plan mental, toutes les réactions d'après-match

Francis N'Ganga : "On a eu notre revanche en venant avec beaucoup d'ambition pour faire un autre match que celui de la Coupe. On peut être fier de nous car ce n'est pas facile à Bruges. Quand ce sont des gros matches, il y a de la tension et c'est normal. Ça prouve que Charleroi a un noyau et un banc. Le coach peut compter sur n'importe quel joueur. On sait que Bruges a du mal quand ils sont pressés très haut et il fallait fermer les défenseurs centraux pour ne pas qu'ils puissent servir Vanaken et Vormer, ce qu'on a bien fait mais on ne peut rien sur les efforts individuels. On a réussi à contrer une belle équipe de Bruges. Le carton m'a coupé et je n'étais plus à 100% dans mon match, tandis que le penalty est très léger. On s'en sort bien car il n'est pas rentré."

Gaëtan Hendrickx : "Je suis moins fatigué que d'habitude parce que j'ai dû jouer dans des zones spécifiques. Je suis content pour mon but qui a permis de ramener un point pour l'équipe. On a retenu les leçons du match de Coupe où on devait beaucoup courir. Ici, on a mis un autre système pour aller les chercher plus haut, ce qui les a embêtés. Il faut être objectif et c'est un point pris ici à Bruges, même s'il y a un goût de trop peu après avoir mené à la mi-temps."

Nicolas Penneteau : "Je suis perfectionniste, je me laisse surprendre sur la frappe de Limbombe qui est très puissante. Ca s'est mieux passé après mais en tant que gardien, on n'aime pas prendre trois buts. Il s'est passé plein de choses avec deux équipes qui voulaient attaquer. Mettre trois buts ici, c'est rare et je suis donc content. On a bien géré le match et on a réussi à ne pas trop subir les événements et le jeu de Bruges. On savait que défensivement ils n'étaient pas au top ces derniers temps. On est une jeune équipe qui connaît le haut niveau depuis peu et ce match est bon pour la suite pour améliorer les détails, qui joueront dans les playoffs."

Abdoulaye Diaby : "Frustrant quand on fait un nul à la maison, surtout qu'on a produit du jeu par rapport aux matches précédents. Quand on mène 3-2 à la maison, il faut enfoncer le clou pour mettre le quatrième. Prendre trois buts ce n'est jamais bon mais les nouveaux défenseurs ont fait leur boulot. Le plus important c'est qu'on à retrouver notre jeu, mais les combinaisons doivent aller plus vite.

Felice Mazzù : "Mon sentiment est mitigé. Les joueurs sont un peu déçus dans le vestiaire. Sur l'ensemble du match, le point est mérité mais il y a des éléments dans le match qui font qu'on rentre dans une certaine nervosité. Quand une équipe comme Charleroi fait un match assez complet ici à Bruges et de mener au score, et de revenir au score, c'est frsutrant. Surtout par rapport au match de Coupe où on avait été lessivé. On est revenu avec un bloc plus haut, avec un autre schéma et le football belge peut être fier des joueurs de Charleroi, dans leur capacité à faire un match plein contre la meilleure équipe de Belgique. Je suis fier et content de la récepticité par rapport à ce qu'on avait mis en place cette semaine et ça avait été testé depuis mardi avec les joueurs concernés. Les consignes ont été appliquées et on a réussi à apporter un double flanc malgré un 3-5-2. J'ai mis Rezaei sur le banc en raison du dispositif de départ, et Kaveh avait été un peu moins performant les dernières semaines. Je lui ai expliqué qu'une place sur le banc pouvait être bien pour se remettre en question, et il l'a fait parfaitement. J'irai au Soulier d'Or, et j'espère que Nicolas Penneteau emportera le prix du meilleur gardien."



REVIVEZ NOTRE DIRECT COMMENTE :