Football Le Diable a inscrit deux buts et permis aux Blues de renouer avec la victoire.

Toujours en quête de leur première victoire en 2018 au coup d’envoi de cette 24e journée de Premier League, les Blues avaient faim. Et ils n’ont pas mis longtemps avant de montrer les crocs.

Eden Hazard a été l’élément clé dans la révolte des siens face au promu Brighton. Dès la 3e minute, le diable, à la réception d’un centre de Moses mal dégagé par la défense des Seagulls, marquait d’une frappe croisée du droit. Trois minutes plus tard, Eden Hazard initiait, d’une talonnade bien sentie, une action de toute beauté conclue par un but du Brésilien Willian. Michy Batshuayi, titularisé par Antonio Conte, servait magnifiquement de relais entre les deux hommes.

Malgré cette entame parfaite, la suite de la partie n’était pas de tout repos pour les Blues face à une valeureuse équipe de Brighton. Mais à la 77e minute, après un slalom dans la défense des Seagulls, l’inévitable Eden Hazard mettait fin au suspense d’une frappe dans le petit filet pleine de sang-froid. Douze minutes plus tard, Victor Moses donnait au score son ampleur définitive.

Sitôt après le coup de sifflet final, le numéro 10 des Blues se précipitait pour donner son maillot à un jeune supporter. Une manière de rendre encore peu plus magique cette journée.

Malgré la première victoire de son équipe depuis le 30 décembre, Antonio Conte refusait de céder au triomphalisme après la rencontre. Et se projetait déjà vers la demi-finale retour de League Cup mercredi. "Tous les joueurs qui ont marqué doivent l’oublier pour essayer de marquer à nouveau face à Arsenal", rappelait l’entraîneur italien.

Le manager des Blues affichait tout de même quelques satisfactions, notamment celles de n’avoir pas pris de but et d’avoir "montré un grand esprit d’équipe en dépit des absences pour blessures et suspensions."

Même s’il n’a pas voulu mettre en avant une individualité en rappelant que "chacun de ses joueurs avait fait preuve de responsabilité", il y a fort à parier qu’Antonio Conte a apprécié certaines performances plus que d’autres. À commencer par celle de Michy Batshuayi, qui a su se montrer digne de sa confiance, et celle d’Eden Hazard, auteur d’une démonstration.

Une prestation qui a remis son équipe sur de bons rails après cinq matches sans victoire.