Football

Le joueur de 24 ans a mis fin à son engagement "à la fin de la saison dernière", a déclaré un attaché de presse du club. "Plus tu connais le football, plus tu te rends compte que tout n'est qu'argent, que c'est pourri, et tu perds un peu tes illusions", avait déclaré le joueur, cité par le quotidien El Pais.

Avant de quitter son équipe, Poves avait demandé à ce que son salaire ne soit pas versé sur son compte bancaire, pour ne pas encourager la spéculation. Il avait aussi refusé une voiture offerte par une entreprise aux joueurs du club. Se définissant comme "anti-système", le joueur qui va reprendre ses études d'histoire s'était dit partisan "d'aller dans les banques pour les brûler et couper des têtes".

Il a également refusé de s'identifier au mouvement des "indignés", né à la mi-mai autour d'un même ras-le-bol, rassemblant jeunes, chômeurs, salariés ou retraités sur la Puerta del Sol à Madrid. "C'est un mouvement créé intentionnellement par les médias pour canaliser ce mal-être social et pour que cette étincelle ne devienne pas dangereuse et incontrôlable pour le système", avait-il déclaré au site d'information lainformacion.com.