Football

Les Anderlechtois ne connaissent pas encore tout à fait leur prochain adversaire au troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Seule certitude, ils devront franchir le "Channel", car le tirage, hier, leur a concocté un prochain affrontement avec le vainqueur de Bohemian FC (Eire) - The New Saints (pays de Galles). Pas des foudres de guerre, en principe.

Au match aller, l’équipe de Dublin, qui part avec le statut de favorite, s’est imposée 1-0, ce qui laisse cependant ouvertes les chances d’une qualification pour les Gallois (le qualifié sera connu le 20 juillet).

Bien sûr, le statut de tête de série devait préserver le Sporting d’une mauvaise fortune comme celle frappant La Gantoise (qui défiera le Dynamo Kiev au même stade de la compétition, voir par ailleurs). Mais le sort aurait pu se montrer plus retors, puisque les Mauves auraient pu retrouver sur leur route les Biélorusses de BATE Borisov, qui leur avaient barré le chemin des poules aux œufs d’or il y a deux ans, certes dans un contexte plus difficile.

Face à ces adversaires d’outre-Manche, les troupes d’Ariël Jacobs devront surtout éviter l’excès de confiance. On peut compter sur le coach anderlechtois pour y veiller. "Pour nous, c’est un peu l’inconnu", jugeait Herman Van Holsbeeck, présent lors du tirage à Genève. "Ces deux équipes ne nous disent pas grand-chose. Sur papier, c’est un tirage qui n’est pas mauvais. Mais on sait que le football européen évolue et que les plus petites nations essayent également de trouver leur place. Heureusement, ces deux équipes s’affrontent mardi, dans un match capital pour elles, ce qui nous permettra de recueillir davantage d’informations."

Le manager mauve, même prudent, relevait plusieurs points positifs dans ce tirage. "Avec ce genre d’adversaire, nous savons déjà que nous n’aurons pas de problèmes de voyage, de décalage horaire ou encore de visa. Autre point positif, nous jouons le premier match là-bas. Mais cela reste le football britannique. Nous devrons donc absolument respecter notre adversaire."