Football Herman Van Holsbeeck fait face au mercato le plus particulier de sa carrière. Et peut-être le dernier aussi. À trois semaines de la fermeture du marché, il a accepté de se confier et de lever un coin du voile sur son plan d’attaque.

Le teint bronzé mais le visage fatigué. Les quelques jours de vacances passés dans son appartement à Marbella n’ont pas suffi à cacher les cernes du visage d’Herman Van Holsbeeck. Arrivé mardi matin à La Manga en compagnie de Mogi Bayat qui va l’épauler durant ce mercato, le manager du RSCA va devoir gérer une situation délicate, renforcer l’équipe sans avoir d’argent. Il a quand même tenu à nous accorder une interview de trente minutes pour (un peu) clarifier une situation assez floue.

Est-ce le mercato le plus difficile de votre carrière ?

"J’ai déjà connu pas mal de mercatos difficiles."

Le plus particulier alors.

(...)