Football Anderlecht s'est imposé deux buts à un sur la pelouse de Charleroi, ce dimanche soir, dans le cadre de la troisième journée de Pro League. Découvrez ci-dessous les réactions à chaud des acteurs de la rencontre.

Hein Vanhaezebrouck:

"Je crois que j'avais fait une prédiction avant ce match: qu'on allait être remis les pieds sur terre. Parce que je connais la qualité de mon groupe, mais je connais aussi la qualité de l'adversaire. Je suis réaliste. Je crois qu'on a encore du boulot à faire. La première mi-temps n'était pas bonne de notre côté, la deuxième un peu mieux.

J'espère que tout le monde est assez réaliste pour voir que là, on était pas meilleur que Charleroi. Dans les semaines à venir, on va jouer contre des adversaires peut-être encore plus forts que Charleroi.

C'était un match avec des occasions des deux côtés. Finalement on en a marqué un de plus. On est assez efficace. On n'a pas pas mal défendu aussi, sous le pressing de Charleroi. Pour obtenir quelque chose, il faut auss gagner des matches comme ça. La saison passée, on ne pouvait pas le faire. Je n'aime pas tellement gagner de cette façon, mais ça fait partie du football. Pour moi, le niveau était à égalité. "

Ivan Santini:

"C'etait un match difficile, on a pas bien commencé. On a joué au ballon en première mi-temps. On est très content parce qu'on sait qu'à chaque fois qu'on joue ici, c'est très difficile. On commence à jouer pour gagner des points. On a maintenant 9 points mais on peut jouer mieux.

On a besoin de jouer plus au sol et pas juste sur des longs ballons. Si on a la possession, c'est plus facile pour nous aussi. Comme ça on n'a pas besoin de se battre pour réucpérer les ballons à chaque seconde. Comme ça c'est très difficile. On a besoin de garder le ballon et de jouer un peu mieux."

Landry Dimata:

"Comme on le savait déjà avant le match, ça allait être un match très compliqué, voire peut-être le plus difficile de la saison, parce que tactiquement, on connait Charleroi. C'est une équipe qui se bat jusqu'à la fin, comme aujourd'hui. On ne l'a pas fait de la meilleure manière, c'est pas vraiment du beau football, mais on a essayé d'avoir les nerfs, et de gagner au final. En première mi-temps, ce n'était pas magnifique. Y avait-il penalty? Moi je ne discute même pas avec tout le monde. C'est l'arbitre qui dit qu'il y a penalty. Je le tire et je le marque."

Felice Mazzù:

"Tout simplement l'arbitre a pris la décison de donner faute. C'est dommage parce que ça relance Anderlecht. Je pense qu'on a fait tout le match. Tant dans le positionnement que dans la mise en place de ce qu'on avait préparé. On avait la chance de mener au score. On a eu je ne sais combien d'occasions de but. On a été supérieur, c'est dommage, mais moi je veux féliciter les garçons. Si mentalement ils retiennent ce qu'ils ont fait aujourd'hui dans le contenu, dans l'intensité, j'ai envie de leur dire qu'ils ont gagné ce match.

On leur a quasiment donné deux buts et on a pas finiçce qu'on devait finir. On aurait du avoir une meilleure gestion.

On va continuer à travailler, essayer de grandir dans cette maturité là. Que ça soit dans la zone défensive ou offensive. Il y a beaucoup de points positifs à relever. On a quasiment pas été mis en difficulté. On a réussi souvent à les chercher haut et les mettre en difficulté. C'est deux faits de match malheureux, on va dire que c'est nous-mêmes qui mettont les buts d'Anderlecht."

Amara Baby:

"Un peu de frustration. On a fait un bon match. On méritait la victoire. On avait les occasions, c'est dommage, c'est pas rentré. Le penalty, c'est un fait de jeu, ça fait partie du foot. Après en deuxième mi-temps on est revenu avec de bonnes intentions aussi. Ils avaient plus le ballon mais on avait aussi des occasions. et c'est pas rentré, c'est ça qui nous fait mal ce soir.

J'ai une occasion qui ne rentre pas. C'est comme ça, parfois ça rentre, parfois ça ne rentre pas. Pas de chance, c'est vraiment dommage. On a fait un grand match ce soir contre Anderlecht, On méritait la victoire vu le match. Il va falloir travailler pour améliorer nos stats devant le but. C'est comme ça, il va falloir avancer. La semaine prochaine on joue contre Genk, un gros match qui nous attend aussi."

Parfait Mandanda:

"C'est sûr que ce soir on a pas été récompensés. On est décu parce qu'on avait le match en main, on savait qu'on pouvait gagner ce soir. Après, sur le penalty, il est injustement sifflé pour moi, je ne vais même pas au duel, c'est lui qui vient sur moi. Il me l'a dit à la fin du match. Ca reste le foot, on a pas su concrétiser les occasions qu'on a eues. Il sont pas eu grand chose pour gagner ce match ce soir, mais voilà, on a perdu. Les buts, ce sont des faits de jeu. On est entré sur le terrain en deuxième mi-temps avec de la hargne. Je pense qu'on l'a montré ce soir. Malheureusement on a pas pu gagner parce qu'on a pas pu mettre les occasions qu'on a eues devant."