Football

Hein Vanhaezebrouck est revenu sur ses propos concernant les consultants ("Je peux faire un Bêtisier avec leurs conneries") qui ont fait couler beaucoup d'encre.

"Ceux qui se sont sentis concernés, ont réagi. Pas de problème pour moi. Ils ont le droit. Ils sont consultants pour ventiler leur opinion. Mais cela ne signifie pas que je dois tout laisser passer. Généralement, je ne réagis pas. Mais cette fois-là, je l'ai fait."

Vanhaezebrouck a nuancé ses propos. "Je ne les vise pas tous. Il y a aussi des bons." Marc Degryse a toutefois reçu une nouvelle pique. Jeudi passé, Vanhaezebrouck avait dit : "Dans ma sélection - je ne les connais pas moi-même - il y aura le numéro 38, 40, 45, 47, 48 et 56." 

À Extra Time, à la VRT, Degryse avait dit : "C’est comme s’il faisait une commande dans un resto chinois. On ne parle pas ainsi de ses joueurs." Vanhaezebrouck, hier : "Si j’avais cité les noms, les consultants ne les auraient pas connus. Personne ne connaît aussi bien les jeunes que moi."