Football

Depuis le début de saison, les ambitions déclarées du club ont souvent posé problème, notamment dans le chef de certains joueurs qui estimaient que le travail devait primer sur les paroles.

Aujourd’hui, après cinq matches de championnat, Bruno Venanzi met les choses au clair. "J’ai dit que je voulais un titre tous les deux ans et je maintiens mes propos. Le Standard se doit de figurer dans le Top 3 . Aujourd’hui, on a le noyau pour jouer les PO1 et terminer dans le Top 3 . C’est à charge à chacun de se retrousser les manches pour qu’on puisse jouer y parvenir. Une fois dans les PO1 , tout peut arriver. Un adversaire peut avoir son lot de blessés, être déforcé. Il peut se passer des périodes de crise dans les autres clubs. Mais on ne peut pas se permettre de rater les PO1 ."

Plus que jamais, Bruno Venanzi veut retrouver la mentalité Standard. "Il faut retrouver cette mentalité sur le terrain et pour cela, elle doit être présente aux entraînements. Ne dit-on pas ‘on joue comme on s’entraîne’ . C’est en fin d’année qu’on reçoit le bulletin et qu’on sait qui a le mieux joué. Je ne suis pas un analyste, mais je ne vois pas une équipe beaucoup plus forte que les autres pour le moment."

(...)