Football Les Diables actuels font petit à petit oublier toutes les autres générations.

Cette campagne vers la Russie 2018 restera celle des records pour notre football. Qualification obtenue la plus rapidement, victoire la plus large égalée (9 buts contre Gibraltar), but le plus rapide (Benteke après 7 secondes à Gibraltar)… Et ce n’est pas fini. À court terme, les Diables peuvent encore effacer les records les plus symboliques de notre équipe nationale. Preuve que nous vivons l’âge d’or du football belge.

1) Ceulemans enfin effacé après 26 ans d’attente

Quand Jan Ceulemans a fêté sa 96e et dernière cape en février 1991 contre le Luxembourg, Eden Hazard était né depuis un mois. Et c’est dans un mois que ce vieux record devrait enfin être égalé puis effacé par Jan Vertonghen. S’il joue contre la Bosnie et Chypre, le défenseur de Tottenham deviendra le joueur le plus capé de notre histoire. Un record dont il ne profitera pas pendant 26 ans : les plus jeunes Witsel (84 capes) et Fellaini (78) sont déjà en embuscade. Et que dire d’Hazard qui a… 40 sélections de plus que Ceulemans au même âge !

2) Le Top 20 des capes privatisé par les Diables actuels

Actuellement, il faut avoir collectionné 67 capes pour être dans le Top 20 de notre football. Sur ces 20 joueurs, 7 sont des Diables actuels (Vertonghen, Witsel, Fellaini, Hazard, Kompany, Alderweireld et Dembélé). Encore quelques mois de patience pour que Lukaku, Vermaelen, Mertens, Mirallas, De Bruyne et Courtois ne rejoignent ce G20 qui sera alors quasi privatisé par la génération actuelle.

3) Lukaku a 4 ans d’avance sur Van Himst et Voorhof

Le triplé de Romelu Lukaku contre le Luxembourg (match annulé à cause des… 7 changements effectués par Wilmots) pourrait tout de même être validé par la Fifa. L’attaquant de Manchester United passerait ainsi de 24 à 27 buts chez les Diables. À 3 longueurs seulement de Paul Van Himst et Bernard Voorhof. Ces deux attaquants avaient atteint le cap des 27 buts au même âge : 28 ans. Lukaku n’a que 24 ans, 4 ans d’avance donc…

4) La série de Guy Thys bientôt aux oubliettes

Entre 1988 et 1989, Guy Thys et ses Diables avaient aligné 11 matches sans défaite. Un exploit égalé entre 2010 et 2011 par Georges Leekens. Grâce à leur succès dimanche soir à Athènes, les hommes de Roberto Martinez ont aussi atteint le cap des 11 matches sans revers. S’ils ne sont pas battus en Bosnie le mois prochain, cela fera un nouveau record au palmarès. Il ne restera alors plus qu’à battre un autre record de Guy Thys, le plus fameux de tous : la quatrième place du Mondial 86 au Mexique. Rendez-vous dans 10 mois en Russie.