Football La prolongation de contrat du Diable rouge à Everton était en discussion depuis l'été dernier. 

L'agent du joueur nous confiait même en février que la prolongation était faite à "99,9%" . Pourtant, mardi, on apprenait qu'il en serait autrement. Rom' aurait tout simplement refusé les 150.000 euros bruts hebdomadaires que lui proposait le deuxième club de Liverpool. Et pour cause, la décision de Diable rouge n'était pas motivée par l'argent mais par la suite de sa carrière sportive.

L'ancien Anderlechtois le sait aussi bien que ses dirigeants, Everton n'est qu'un tremplin. Rom veut jouer la Ligue des Champions, jouer dans un grand club même s'il faut à nouveau sa battre pour sa place dans le onze. Le buteur reconnaît les ambitions grandissantes d'Everton mais son appétit en demande encore plus. "Tu ne veux pas que les gens se souviennent de toi pour tes objectifs, mais pour les trophées que tu as soulevés. C'est ce que les fans veulent. A un moment, nous devons nous améliorer, nous devons aller chercher des joueurs pour gagner des trophées."

Et la réflexion de Lukaku se poursuit lorsqu'il raconte des discussions qu'il a avec les autres Diables présents en Grande-Bretagne. "Parfois, je parle avec Vincent Kompany, qui a fait partie de l'équipe qui a écrit l'histoire de Manchester City. Il me dit : 'Rom, à un certain moment, nous attirions grand nom sur grand nom.' Tout le monde critiquait Manchester City, mais quand ils ont remporté deux titres, tout le monde buvait à sa santé."

"Quand je regarde Suarez, Lewandowski, Benzema et Cavani, je me demande si je peux être à leur niveau"

Ce qui trotte aussi dans la tête de Big Rom', ce sont les performances des autres joueurs qui jouent dans les grands clubs. "Quand je regarde Suarez, Lewandowski, Benzema et Cavani, je me demande si je peux être à leur niveau. Je vais vous le dire cash : je suis un des meilleurs attaquants de Premier League. J'en suis sûr à 100%. Est-ce que je peux être un des meilleurs du monde ? Certainement. Mais pour cela, vous avez besoin d'une scène sur laquelle vous pouvez montrer ce que vous valez."

Lukaku a encore un contrat de deux ans à Everton mais sa valeur marchande n'a cessé d'augmenter ces dernières semaines. Avec ses 81 buts en 156 matchs, le prix à payer se situerait entre 75 et 100 millions d'euros. De quoi réduire les ardeurs des clubs aux poches trop peu remplies...