Football Marc Wilmots encense Michy Batshuayi, l’un des deux derniers Diables présents en Ligue Europa avec Jordan Lukaku.

Ils étaient neuf en seizièmes de finale, ils ne sont désormais plus que deux encore en lice. Deux Belges qui rêvent d’aller au bout de cette Europa League. Jordan Lukaku et Michy Batshuayi. S’il est aligné face au Dynamo Kiev, le premier n’a d’autre choix que de se rattraper de son difficile match face à la Juventus le week-end dernier. Lukaku avait manqué énormément de centres et de dribbles, ce qui lui avait attiré les foudres de nombreux supporters romains.

De son côté, Michy Batshuayi cherche à reprendre son rythme de croisière. Quintuple buteur lors de ses trois premières sorties avec le Borussia Dortmund, Batsman peine à confirmer. Rien d’alarmant certes, mais l’attaquant des Diables Rouges reste muet depuis 360 minutes. Pour Marc Wilmots, tout est une question de rythme. "S’il veut continuer à jouer comme ça tous les trois jours, il doit éviter les blessures. Et puis, il n’a pas beaucoup joué avec Chelsea donc il a besoin de retrouver du rythme", estime l’ancien sélectionneur dans une interview accordée au site de la Bundesliga.

Marc Wilmots, qui avait offert à Michy Batshuayi ses premières minutes en équipe nationale en mars 2015, pense que le choix de rejoindre Dortmund cet hiver était le meilleur possible. "Le style du Borussia lui convient mieux, analyse-t-il. Il y a des joueurs techniquement impressionnants comme Reus, Götze et Schürrle qui jouent juste derrière lui, ce qui lui permet d’exploiter davantage son potentiel. Il peut également bénéficier de belles passes en retrait de joueurs d’ailes comme Castro ou Kagawa."

Tactiquement , Dortmund correspond aussi bien au profil de Michy Batshuayi. "Ce jeu d’attaque rapide et direct est bénéfique pour lui. C’est une équipe qui joue rarement avec de longues balles mais plutôt avec un style plus construit vers le grand rectangle. Et puis, il ne peut que prendre du plaisir dans un stade aussi fantastique. Cette décision d’aller à Dortmund était la meilleure possible."

De quoi lui assurer une place pour la Coupe du Monde ? "Michy a gagné en charisme ces derniers mois. Il joue désormais avec confiance. Il est aussi beaucoup plus robuste qu’avant. Il n’a pas peur des duels. S’il continue comme ça, Roberto Martinez ne pourra pas le laisser tomber. Je pense qu’il est en compétition avec Divock Origi pour une place. C’est normal que Batshuayi rêve d’aller au Mondial parce qu’il n’était pas là il y a quatre ans. Au contraire d’Origi."

Marc Wilmots se rongerait-il les doigts d’avoir souvent écarté Batsman de sa sélection ?