Football

Le match amical entre les Diables Rouges et l'Espagne mardi soir sera bien organisé au stade Roi Baudouin à Bruxelles, a confirmé le bourgmestre de Bruxelles-Ville, Yvan Mayeur (PS) lundi sur la RTBF, quelque jours après les attentats de Paris qui ont visé les alentours du Stade de France durant une rencontre France-Allemagne. "Nous avons décidé de maintenir les évènements tant qu'il n'y a pas de menaces directes", sur base des indications des autorités de sécurité, dont l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam), a affirmé M. Mayeur, afin de ne pas "abdiquer face aux menaces des terroristes" et ne pas "renoncer à notre mode de vie".

L'évènement aura toutefois lieu dans un climat "de vigilance accrue", avec des mesures de sécurité renforcées. M. Mayeur a donc demandé aux supporters de se rendre à l'évènement sportif sans sac ni objet encombrant de sorte à simplifier l'accès et les contrôles.

Tout un dispositif sera mis en œuvre avec l'appui de la Défense, qui sera présente dans le métro ou à des postes fixes, à l'image de ce qui avait été établi lors du match contre Israël, a encore affirmé le bourgmestre.

"Je ne vous dis pas qu'il n'y aura pas de problèmes mais tous les dispositifs sont mis en place pour continuer à vivre dans les mêmes conditions mais avec plus de contrôles", a conclu le socialiste.

Dans la foulée de son intervention en radio, M. Mayeur a précisé qu'il n'y avait pour l'instant pas d'opération judiciaire menée sur le territoire de la Ville de Bruxelles en lien avec les attentats de Paris vendredi.

Il a souligné travailler depuis son entrée en fonction à "trouver des solutions pour éviter une radicalisation plus forte dans nos quartiers". Il a noté que l'information circulait à ce titre beaucoup mieux entre acteurs sociaux et police ou encore avec le fédéral, l'Ocam et la Sûreté de l'Etat. Il a cependant noté que plus de "clarté" était nécessaire sur ce qui pouvait être fait au niveau local.