Football L'homme d'affaires chinois, Zheyun Ye, recherché depuis des années pour son implication présumée dans des rencontres de football truquées a été localisé dans la région de Wenzhou en Chine. L'homme travaille en tant que représentant de la chambre du commerce locale, peut-on en effet lire lundi sur le site du Soir Mag.

Pour l'instant, le parquet fédéral, en charge du dossier, n'a pas donné son accord pour un voyage en Chine. Une réunion devrait avoir lieu dans les prochains jours à ce sujet.

Zheyun Ye, qui était en fuite, n'a jamais été entendu par les enquêteurs. Ces derniers espèrent pouvoir se rendre rapidement en Chine pour l'interroger.

Cependant, à moins que Zheyun Ye décide de se présenter volontairement à son procès, il ne sera probablement jamais jugé car la Chine n'extrade pas ses nationaux.

Entre 2004 et 2006, plusieurs rencontres de D1 belge avaient été truquées.

Zheyun Ye, un homme d'affaires chinois soupçonné d'être lié à une mafia des paris truqués, avait infiltré le Lierse en 2004 alors que le club de la banlieue d'Anvers évoluait en D1. Zheyun Ye avait investi dans ce club en difficultés financières et réclamé en échange des arrangements concernant les résultats de matches sur lesquels il pariait. Des joueurs, des gardiens et des entraîneurs ont, selon l'instruction, accepté des pots de vin, pour truquer des matches.

Dans quelques jours, la chambre du conseil devrait décider du renvoi des inculpés devant le tribunal correctionnel. Essentiellement, neuf anciens joueurs du Lierse, dont le gardien Cliff Mardulier, et l'entraîneur de l'époque Paul Put.

Le parquet fédéral n'a jamais voulu donner la liste précise des personnes soupçonnées. Les chefs d'inculpation sont multiples: corruption privée, participation à une organisation criminelle, blanchiment d'argent, faux en écriture, fraude fiscale et financière, organisation frauduleuse d'insolvabilité.