Football

Rencontre au sommet ce dimanche soir pour clôturer cette cinquième journée des Playoffs. Le second, Zulte, accueillait le leader anderlechtois. Les deux formations avaient la possibilité de jouer un joli coup au classement et écarter Genk et le Standard de la course au titre.

Franky Dury proposait une composition classique avec Leye en pointe épaulé par Hazard, Berrier et Conte. John van den Brom gardait confiance en Wasyl malgré le retour de suspension de Gillet. Devant, De Sutter et Mbokani étaient encore alignés ensemble. Praet, lui, était toujours absent de la sélection du technicien batave.

Leye encore décisif

Anderlecht commençait cette rencontre avec des intentions offensives. Il s'installait directement dans le camp adverse mais ne mettait pas vraiment Bruzzese en danger. Après un quart d'heure de jeu stérile en occasions, Leye s'en allait provoquer Nuytinck qui le fauchait dans le rectangle. Boucaut indiquait le point de pénalty. Leye, qui avait fait le plein de confiance suite à sa prestation cinq étoiles à Bruges, convertissait le pénalty en prenant Proto à contre pied (1-0).

Anderlecht repartait directement vers l'avant. A la 19e, il y avait un bon une-deux entre Deschacht et Kljestan. Le défenseur faisait un centre puissant mais personne ne pouvait la pousser au fond. A la 26e, De Sutter était à deux doigts de remettre les deux équipes à égalité. Sur une frappe limpide du grand Tom, Bruzzese était sauvé par son montant. Le ballon revenait dans les pieds de Jova mais cette fois-ci le gardien de Zulte faisait une très bonne sortie.

Peu après, Anderlecht aurait du bénéficier d'un pénalty pour une faute de main de Colpaert "oubliée" par les arbitres. Zulte ne pliait et se procurait même une belle occasion. A la demi heure, Leye manquait le 2-0. Hazard s'amusait avec Biglia et Deschacht. Il centrait en retrait pour son avant-centre qui croquait sa reprise alors qu'il était seul au point de pénalty. Cette première période se terminait sans réelles possibilités de part et d'autres.

Zulte se fait peur

La seconde période recommençait sur les chapeaux de roue. Proto était directement mis à contribution sur une bonne volée de Berrier. Hazard avait très bien ouvert pour Delaplace. Ce dernier centrait très bien pour son meneur de jeu qui butait sur un bon Proto. Quelques minutes plus tard, Zulte se créait deux nouvelles possibilités coup sur coup par Conte (51e) et Leye (53e). Proto était à chaque fois à la bonne place.

A la 54e minute, Biglia donnait un coup-franc magistral dans la lucarne de Bruzzese. Le gardien de Zulte se déployait et sortait une remarquable claquette. Après dix bonnes minutes, l'intensité redescendait un petit peu. Le rythme était moins élevé. Les deux entraineurs réorganisaient leurs équipes.

Trajkovski montait à la place de Berrier. Cyriac et De Zeeuw faisaient eux leur entrée côté anderlechtois. Il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir le match totalement s'emballer. A la 80e, Malanda mettait Zulte sur du velours. Sur une superbe action collective où toute la défense mauve était passée en revue suite à un joli jeu de passes, Malanda concluait en expédiant le ballon dans la lucarne de Proto (2-0).

Trois minutes plus tard, le public du stade arc-en-ciel frissonnait. Les Mauves se voyaient annuler un but pour hors-jeu Cyriac poussait au fond un tir de De Sutter mais l'ancien Standardman était bel et bien hors-jeu. Sur l'action qui suivait, Zulte Waregem bénéficiait d'un deuxième pénalty. Trajkovski était déstabilisé par Kouyaté dans le rectangle. Leye avait alors l'occasion de mettre Zulte totalement à l'abri mais il envoyait le cuir dans les gradins. Et, trois minutes plus tard, tout le stade tremblait. Anderlecht réduisait la marque grâce à une jolie tête de Mbokani (2-1). Il restait alors trois minutes aux Mauves pour faire leur retard. Trois minutes qu'ils ne purent mettre à profit. Zulte l'emportait finalement méritoirement.

Les joueurs de Franky Dury prennent la tête du championnat après cinq journées de Playoffs. Anderlecht compte maintenant un point de retard sur leurs adversaires du jour. Le Standard, malgré l'humiliation subie à Lokeren samedi, pointe à la troisième place, à cinq points de Zulte Waregem.