Formule 1 L'écurie de Formule 1 BAR-Honda a été exclue du Grand Prix de Saint Marin à Imola, disputé le 24 avril dernier où Jenson Button s'était classé 3e, et des deux prochains GP (ce dimanche 8 mai en Espagne et le 22 mai à Monaco) et suspendue six mois avec sursis, a annoncé jeudi la Fédération internationale de l'automobile (FIA), à Barcelone.

BAR-Honda, reconnue coupable de tricherie (présence d'un double réservoir constatée lors du GP de Saint-Marin, permettant à la voiture de rouler la majorité du Grand Prix sous le poids minimum), ne pourra donc pas aligner ses monoplaces au Grand Prix d'Espagne, dimanche à Barcelone, ni au Grand Prix de Monaco le 22 mai. Les six mois de suspension avec sursis courent à partir de la date du GP de Monaco sur une période d'un an.

La FIA avait fait appel de la décision des commissaires du GP de Saint-Marin qui avaient validé le classement de Jenson Button, arrivé 3e à Imola, après avoir pourtant découvert lors des inspections après l'arrivée que sa BAR-Honda n'était pas au poids réglementaire à vide (tous les liquides ayant été purgés) de 600 kg.

La FIA avait demandé l'exclusion pure et simple du championnat de l'écurie BAR-Honda, mercredi devant le Tribunal d'appel.