Formule 1 Deux fois dernier, le Belge, dégoûté, a accumulé les ennuis.

Cela devait être une fête. Devant ses supporters, sa famille, ses amis, sa copine Anna et tous ceux, petits ou grands, qui l’ont aidé à arriver en F1. Mais cette journée de vendredi a vite tourné au cauchemar pour notre malheureux compatriote, une fois encore relégué à deux reprises au dernier rang. Une véritable humiliation, sur son circuit, devant son public. Mais, vu le contexte très délicat dans lequel il évolue, plus un fan n’est dupe.

(...)