Formule 1

Très attendu des passionnés de Formule 1, le parc d'attractions consacré à l'écurie automobile italienne deviendra réalité dès le 7 avril.

Le projet est porté par PortAventura, à Tarragone, dans la région de Barcelone, en Espagne. De son côté, le parc Ferrari World d'Abou Dhabi aux Emirats Arabes Unis inaugurera le 29 mars ses montagnes russes qui proposent de vivre les mêmes sensations qu'au volant d'une Ferrari.

Ferrari Land sera inauguré le jour du lancement de la nouvelle saison de PortAventura World, qui comprend déjà deux parcs, à savoir PortAventura Park et le parc aquatique PortAventura. Pas moins de 70.000m² seront réservés à l'écurie italienne.

Surtout, si Ferrari Land se targue d'être la seule destination en Europe à proposer de tels frissons sous la griffe du constructeur, le parc veut aussi impressionner avec son accélérateur vertical. Dès sa contruction, le manège a été désigné comme l'attraction la plus haute et la plus rapide du Vieux Continent. Les passagers s'installeront dans un bolide reprenant les courbes de la fameuse voiture rouge. Les téméraires monteront jusqu'à 112 mètres de haut pour s'élancer à 180 km/h et ce en moins de cinq secondes. Un simulateur permettra aux âmes sensibles de faire une expérience dans le même genre.

PortAventura espère aussi réjouir les fans de F1 avec d'autres étapes incontournables de sa nouvelle destination. Un espace d'exposition interactif, intitulé "Galerie Ferrari Land", permettra de se plonger dans l'histoire de la marque. Les visiteurs qui redemanderont des frissons monteront à bord de la "tour de rebond". La colonne les emmènera à 55 mètres du sol avant de retomber, puis remonter à nouveau, comme pour réinterpréter l'engrenage d'un piston. La tour de chute libre complètera les passages obligés. Elle aussi grimpera à 55 mètres de hauteur.

Au total, onze attractions constitueront l'offre de Ferrari Land. Les visiteurs seront immergés dans la culture italienne, avec des trattoria pour rassasier les estomacs bousculés après un tour de manège. Des glaces italiennes rafraîchiront aussi.

Comptez 60 euros le billet d'une journée, permettant d'accéder aux deux parcs.