Formule 1

73e pole position pour le pilote Mercedes. Gros crash pour son équipier Bottas. Les Ferrari à plus de 6 dixièmes devancent les Red Bull. Vandoorne 12e

Si la pluie a perturbé la dernière séance libre, il faisait sec autour de l'Albert Park pour la première séance de qualifications du GP d'Australie.

Et la Q3 réunissant les dix plus rapides débutait par un gros crash à la sortie du premier virage pour Valtteri Bottas. Sous pression, loin de son équipier depuis le début du week-end, le Finlandais mordait trop la bordure à l'intérieur et perdait le contrôle de sa Benz qu'il écrasait contre le mur. Cela commence mal pour le Nordique...

Après un quart d'heure d'interruption au drapeau rouge, la séance reprenait et à l'issue de la première salve seulement tirée par les cinq meilleurs, Hamilton, Vettel et Verstappen, soit les représentants des trois écuries de pointe, se retrouvaient dans un mouchoir de 6 centièmes. Exceptionnel ! Voilà qui augurait d'une belle ultime bataille pour la pole.

Mais Lewis Hamilton avait complètement raté son premier secteur. Ce qu'il ne faisait plus lors de son ultime tentative pour signer sa 73e pole, la 7e ici à Melbourne, avec un chrono époustouflant de 1.21.164, plus d'une seconde de mieux que l'an dernier. Le quadruple champion du monde repoussait son plus proche rival, Kimi Raikkonen, à 664 millièmes.

« Wouaw, quel tour canon !, » s'exclamait le Britannique à sa descente de voiture. « Je ne banalise pas ce genre de moment. C'est génial. Ferrari n'est pas mal je dois dire. »

Des Ferrari boys assommés tout de même par la performance du poleman.

« Ce n'est pas mauvais mais on a encore du boulot, » a commenté « Iceman » qui s'élancera donc en première ligne, devant un Sebastian Vettel ne s'avouant pas encore vaincu : « On sait tous que Mercedes a un petit avantage de moteur en qualifs. Mais ce sera différent en course. On va déjà essayer de voir ce que l'on peut faire au départ. »

Max Verstappen s'élancera (en pneus super tendres alors que ses rivaux partiront en ultra tendres) devant lui sur la première des Red Bull-Renault, tandis que Kevin Magnussen sera 5e sur la grille suite à l'accident de Bottas et la pénalité de trois places dont a écopé Daniel Ricciardo (trop rapide sous drapeau rouge vendredi) relégué donc en 4e ligne entre les Renault de Hulkenberg et Carlos Sainz. Les Haas-Ferrari se partageront d'ailleurs la 3e ligne avec Romain Grosjean 6e.

Les McLaren-Renault n'ont pas atteint l'objectif de Q3 avec Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne échouant de justesse en Q2. L'Espagnol pointait à six dixièmes de la Renault de Sainz, 7e. Bonne qualif néanmoins pour le Belge ne rendant que 161 millièmes à son illustre équipier. C'est pas mal. Il pourra en plus choisir ses gommes au départ (ce qui n'est pas le cas des pilotes passés en Q3) et devrait gagner une place sur la grille car il y a fort à parier que la Mercedes de Bottas, fortement endommagée, écopera de pénalités ou devra s'élancer depuis la pitlane.

Le départ du GP sera donné à 7h10 ce dimanche matin. Attention ne vous faites pas surprendre avec le changement d'heure. La nuit des passionnés de F1 s'annonce courte...

Les résultats complets

1. Lewis Hamilton (G-B/Mercedes) 1:22.824(moyenne: 230,498 km/h)

2. Kimi Räikkönen (Fin/Ferrari) 1:23.096

3. Sebastian Vettel (All/Ferrari) 1:23.348

4. Max Verstappen (P-B/Red Bull-Renault) 1:23.483

5. Daniel Ricciardo (Aus/Red Bull-Renault) 1:23.494

6. Carlos Sainz Jr (Esp/Renault) 1:23.529

7. Fernando Alonso (Esp/McLaren-Renault) 1:23.597

8. Romain Grosjean (Fra/Haas-Ferrari) 1:23.671

9. Valtteri Bottas (Fin/Mercedes) 1:23.686

10. Nico Hülkenberg (All/Renault) 1:23.782

11. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault) 1:23.692

12. STOFFEL VANDOORNE (BEL/McLaren-Renault) 1:23.853

13. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 1:24.005

14. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes) 1:24.230

15. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) 1:24.786

16. Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda) 1:24.532

17. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:24.556

18. Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari) 1:24.636

19. Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes) 1:24.922

20. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) 1:25.295



Hamilton espère de la bagarre

Comme il l’avait annoncé, Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des deux premières séances libres de vendredi. Mais il fut loin d’écraser la concurrence puisqu’à l’issue de la journée le quadruple champion du monde ne devançait la Red Bull de Max Verstappen que de 127 millièmes et la première Ferrari (celle de Kimi Raikkonen, 4e derrière son compatriote Valterri Bottas) de moins de trois dixièmes. "Les écarts sont très serrés entre les trois écuries de pointe et je trouve cela très stimulant", a déclaré le Britannique. "C’est toujours motivant de devoir aller chercher ce petit plus qui fait la différence. La qualification s’annonce très intéressante."

La saison aussi avec trois écuries et six pilotes au moins capables de lutter pour les podiums. D’autant que Seb Vettel, à la recherche des meilleurs réglages et pas trop à l’aise, avouait ne pas avoir pu encore démontrer le réel potentiel de sa monture.

Ce n’était pas le cas de Haas, Romain Grosjean pointant au 6e rang avec sa "Ferrari 2017" selon Fernando Alonso, 8e sur la McLaren-Renault.


Revivez le direct commenté