Formule 1

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s'est offert samedi la pole position du Grand Prix de Belgique, sa 78e en Formule 1, lors de qualifications perturbées par la pluie sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Le leader du Championnat du monde de F1 sera en première ligne dimanche devant son dauphin au classement, l'Allemand Sebastian Vettel. Les Racing Point Force India du Français Esteban Ocon et du Mexicain Sergio Pérez occuperont la deuxième ligne.

Vandoorne éliminé en Q1 après avoir réalisé le 20e chrono

Kimi raïkkönen a réalisé le meilleur temps de cette première partie des qualifications.

Stoffel Vandoorne a, sans surprise, été éliminé dans la première phase des qualifications (Q1) du Grand Prix de Belgique de Formule 1, samedi après-midi sur le circuit de Spa-Francorchamps. Le pilote McLaren a signé le 20e chrono du 13e des 21 Grands Prix du championnat du monde en 1:45.307.

Vandoorne n'avait pu éviter le 20e et dernier chrono lors des trois séances d'essais libres vendredi et samedi dans les Ardennes.

Seuls les quinze premiers de la Q1 peuvent participer à la Q2.

Valtteri Bottas (Mercedes) et Nico Hulkenberg (Renault) ont été pénalisés et devront s'élancer du fond de la grille pour avoir changé de moteurs avant ce Grand Prix.

Vandoorne dans le mur lors des 3es essais libres

Cela ne s’arrange décidément pas pour Stoffel Vandoorne. Après avoir été victime des choix hasardeux de son écurie vendredi, la 3ème séance d’essais libres du Grand Prix de Belgique s’est achevée de manière précipitée pour le Courtraisien, crédité du 20e et dernier chrono à 119 millièmes de Fernando Alonso.

Le champion 2015 de GP2 était pris dans une incompréhension avec Valtteri Bottas qui changeait de trajectoire dans la montée de Kemmel alors que Vandoorne s’apprêtait à le passer. La McLaren n°2 était poussée dans l’herbe par la Mercedes n°77, la monoplace orange finissant contre le mur de sécurité. Heureusement, il y a peu de dégâts sur la MCL33. Croisons les doigts pour que cela ne soit pas l’incident qui serve d’alibi au management de McLaren pour éjecter le pauvre Stoffel comme un malpropre…

Bottas ne reçoit qu'un avertissement après son incident avec Vandoorne

Le jury des commissaires a estimé que Bottas n'avait pas fait exprès de commettre l'écart au moment où Vandoorne tentait de le dépasser. "Bottas a admis sa culpabilité mais déclare qu'il n'avait pas vu la voiture s'approcher, même s'il a regardé dans ses rétroviseurs et a été averti par son équipe. Il croyait que la voiture était moins rapide qu'elle ne l'était vraiment", dit-il dans un message officiel. "Selon les stewards, il n'est pas question de préméditation ou d'insouciance. Par conséquent, aucune pénalité ne sera imposée."